Sommet de la francophonie: Emmanuel Macron et Justin Trudeau seront-ils présents ?

Les préparatifs du Sommet de la francophonie, où en est-on ? Les conditions logistiques  se sont-elles  améliorées ? A l’heure actuelle, aucune information officielle n’est sortie. Mais voilà que  le site  « Africa Intelligence », connu pour être bien informé, publie un article avec comme titre: « Macron, Trudeau & Co jouent la montre face à Saïed »

En parlant du Sommet de la francophonie, l’article mentionne que certains dirigeants occidentaux sont inquiets du tournant autoritaire de Kaïs Saïed. Au point de dire qu’ aucun chef d’Etat occidental n’a encore confirmé sa participation au sommet de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), fin novembre à Djerba.

Et puis il faut se mettre à l’évidence qu’il ne reste plus qu’un mois et quelques jours qui nous séparent de ce grand événement. D’ailleurs, ne faut-il pas accélérer les préparatifs de ce prochain sommet de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), fin novembre à Djerba. Il s’avère que la liste des invités donne des sueurs froides au ministre des affaires étrangères Othmane Jerandi.

Toujours selon les informations, « Africa Intelligence » aucun des chefs d’Etat occidentaux invités à participer au sommet, dont le président français Emmanuel Macron et le premier ministre canadien Justin Trudeau, n’a encore confirmé sa venue. Ce qui n’est pas le cas de plusieurs de leurs homologues africains (AI du 24/05/21).

D’où l’hypothèse à déduire que ce doute ou cette hésitation aurait quelconque lien avec ce qui s’est passé le 25 juillet et le 22 septembre..

Que ce soit à Paris, ou ailleurs, les dirigeants ont appelé à un retour des institutions. Et voilà que le Chef de l’Etat Kaïs Saïed prend tout le monde au dépourvu en voulant réécrire la Constitution, en gouvernant par décret présidentiel …

Rappelons que ce sommet de la Francophonie devait marquer le cinquantenaire de l’OIF et coïncider avec le vingtième anniversaire de la mort de Habib Bourguiba, l’un des fondateurs de l’organisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here