Hydrocarbures : institution de deux concessions d’exploitation et deux autres admises

code des hydrocarbures L'Economiste Maghrébin
crédit photo: BM

Quatre arrêtés ministériels ont été publiés le 17 septembre au Journal officiel de la République tunisienne (JORT). Ils sont relatifs à quatre concessions d’exploitation d’hydrocarbures. Ce sont les concessions dites « Sidi Marzoug », « Shalbia », « Abir » et « Bochra ».

Ainsi, l’institution de la concession d’exploitation d’hydrocarbures « Sidi Marzoug » se fait au profit de l’Entreprise Tunisienne d’Activités Pétrolières (ETAP) et de la société « Mazarine Energy Tunisia BV ». Et ce, avec un taux de participation de 50% chacune.

En outre, notons que la concession « Sidi Marzoug » couvre une superficie de 40 Km², soit six périmètres élémentaires. La durée de la concession « Sidi Marzoug » est de 25 ans. Et ce, à compter de la date de publication de l’arrêté au JORT.

Par ailleurs, la concession d’exploitation d’hydrocarbures « Shalbia » a été instituée au profit de l’ETAP et la société « OMV (Tunesien) Exploration GmbH »; avec un taux de participation de 50% chacune.

Notons que la concession « Shalbia » couvre une superficie de 24 km², soit six périmètres élémentaires. En outre, la durée de la concession « Shalbia » est de 20 ans.

Pour la concession « Shalbia », une demande d’octroi d’une concession d’exploitation a été signée entre l’ETAP et l’OMV. Cette demande a été déposée à la Direction générale des hydrocarbures le 08 juillet 2020. Un avis favorable a été émis lors des réunions en date du 22 et 29 décembre 2020.

Les deux concessions d’exploitation d’hydrocarbures « Abir » et « Bochra », issues du permis Bordj El Khadra sont admises aux bénéfices des dispositions de l’article 2 de la loi n° 99-93 du 17 août 1999. Laquelle porte promulgation du code des hydrocarbures; telle que complétée par la loi n° 2002-23 du 14 février 2002.

Selon le rapport 2020 de l’ETAP, l’activité de commercialisation s’est caractérisée par l’exportation de 794 mille TM de Pétrole Brut, Condensat et Propane; la cession à la STIR de 352 mille TM de Pétrole Brut, Propane et Butane; et la cession à la STEG de 654 mille tonnes, équivalent pétrole (TEP) de Gaz Naturel et Gaz Pseudo Liquide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here