Tunisie : vers le retrait de confiance à Rached Ghannouchi

pétition de retrait de confiance

Le député Hatem Mensi a indiqué que son bloc parlementaire (La Réforme) à l’ARP a décidé en concertation avec le groupe Parti destourien libre (PDL) de présenter à nouveau une pétition de retrait de confiance au président du parlement gelé  Rached Ghannouchi, « même à titre symbolique ».

Les députés du bloc La Réforme (14 sièges) et ceux du PDL (16 sièges) ont signé la pétition de retrait de confiance. Et ce, en attendant que les députés d’autres groupes parlementaires la signent. En effet, la pétition doit recueillir au moins 109 signatures, rappelle-t-il, dans une déclaration mardi.

De son côté, Hichem Ajbouni, dirigeant du parti Courant démocrate (Attayar), a déclaré que le bureau politique de son parti se penche sur cette nouvelle pétition. « Après la suspension de l’activité parlementaire, il n’est plus possible de le faire dans le cadre des blocs parlementaires. Les structures du parti vont trancher sur la question », poursuit-il.

Par ailleurs, dans une déclaration publiée vendredi dernier, le PDL s’est dit prêt à mettre les signatures des membres de son groupe parlementaire à la disposition de la présidence de la République. Et ce, pour permettre la dissolution du parlement et l’organisation d’élections législatives anticipées. En effet, il ne s’agit pas de la première pétition de retrait de confiance au président de l’ARP.

 

                                                                                                               Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here