20 694 recrutements effectués dans le secteur privé depuis le début de l’année

fonds emplois - L'Economiste Maghrébin

Le directeur du Département des programmes et services destinés aux institutions à l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant, Hichem Boussaïd a déclaré, vendredi que 20 694 recrutements ont été effectués dans le secteur privé depuis le début de l’année jusqu’à la fin de ce mois. Et ce contre 22 857 au cours de la même période de 2020.

Il a ajouté que les postes d’emploi créés en 2020 ont diminué par rapport à l’année 2019 (39 000 emplois dans les établissements privés au cours de 2020, contre 51 133 au cours de 2019).

Jusqu’au mois d’août en cours, 8403 diplômés du supérieur ont intégré la vie active contre 15 000 l’année dernière.

Selon Boussaid, le nombre de demandeurs d’emploi actifs (qui mettent régulièrement à jour leurs inscriptions) est d’environ 85 mille jusqu’à la fin de ce mois.

Notons que ce nombre a baissé par rapport à la moyenne générale estimée à 110 mille. Il a attribué cette baisse aux répercussions de la pandémie du Coronavirus qui a réduit l’accès aux agences de l’emploi.

Diminution des opportunités d’emploi

Le responsable a en outre indiqué que 50% des inscrits sont titulaires de diplômes supérieurs et 10% sont diplômés de centres de formation professionnelle.  Et d’ajouter que 31% des demandeurs d’emploi actifs sont titulaires de diplômes dans les secteurs de l’économie, de la gestion, du droit et des sciences juridiques.  20% sont issus des branches techniques. 90% des demandeurs d’emploi actifs actuels se sont inscrits pour la première fois.

Le directeur des programmes a attribué la baisse de l’emploi aux répercussions de la pandémie de la Covid-19. Celle-ci a réduit le marché du travail. Elle affaiblit le développement

Le responsable a souligné qu’un grand nombre d’institutions, pendant la pandémie, ont licencié leurs travailleurs. Ce qui a causé une diminution des opportunités d’emploi.

Il a cependant, précisé que l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant ne couvre pas toutes les institutions. Elle n’est pas informée de tous les contrats de travail conclus.

À cet égard, il a souligné qu’avec l’amélioration de la situation épidémiologique, l’agence envisage de multiplier les visites de terrain. Et ce pour couvrir le plus grand nombre d’entreprises et fournir des données actualisées et précises sur le marché de travail.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here