Evax : campagne de sensibilisation pour inciter les réfugiés en Tunisie à s’inscrire  

réfugiés

La chargée de la protection auprès du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme en Tunisie, Sana Morjane, a déclaré que le Commissariat lance, à partir de demain, mardi, en coopération avec le Conseil tunisien pour les réfugiés, une campagne de sensibilisation pour inciter les réfugiés et les demandeurs d’asile en Tunisie à s’inscrire à la plateforme de vaccination contre le coronavirus « Evax » .

Le ministère de la Santé et celui des droits de l’Homme et des relations avec les instances constitutionnelles et la société civile mettront en œuvre cette initiative. C’est ce qu’elle explique. Dans une déclaration, Sana Morjane a indiqué que le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme en Tunisie ne dispose pas encore de statistiques sur le nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile en Tunisie inscrits à la plateforme « Evax » ou qui ont reçu le vaccin contre le Coronavirus. Mais les données préliminaires indiquent que leur participation est très faible.

Elle a souligné que l’Etat tunisien a pris des mesures équitables en faveur des réfugiés et demandeurs d’asile en Tunisie dont le nombre s’élève au 31 mai dernier à 8350 personnes concernant l’inscription à la plateforme « Evax ».

En outre, Mme Morjane a ajouté que le ministère des Affaires sociales avait accordé des subventions exceptionnelles pendant la période de confinement général pour les groupes de réfugiés et demandeurs d’asile les plus vulnérables en Tunisie. Les municipalités ont également effectué des opérations de désinfection dans les centres d’accueil des réfugiés et demandeurs d’asile pour lutter contre la propagation de la COVID-19, en plus de la distribution d’aides.

20 juin: Journée internationale des réfugiés

La responsable a indiqué qu’en présentant simplement une carte de réfugié ou de demandeur d’asile, cette catégorie peut bénéficier de soins dans les hôpitaux publics. Sachant que le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme en Tunisie s’engage à assurer le remboursement des dépenses de santé pour tous les réfugiés et pour certains demandeurs d’asile qui souffrent de situations précaires.

De plus, Mme Morjane a rappelé que dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des réfugiés, correspondant au 20 juin de chaque année, le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme en Tunisie organise une semaine culturelle à la Cité de la culture. Au cours de laquelle une exposition photo et un certain nombre d’œuvres d’art pour les réfugiés en Tunisie seront présentés. Avec aussi la projection du film « L’Homme qui a vendu sa peau », réalisé par Kawthar Ben Hania.

La catégorie des réfugiés et demandeurs d’asile en Tunisie souffre de plusieurs difficultés. Et ce, par rapport à l’accès à un nombre important de services. Il n’est pas possible de leur assurer la protection nécessaire avant l’adoption du projet de loi sur la protection des réfugiés en Tunisie.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here