La FNCT met en garde contre les excès de pouvoir

FNCT

La Fédération nationale des communes tunisiennes (FNCT) appelle les représentants des autorités locales à respecter les mesures et réglementations en vigueur. Mettant en garde contre les excès de pouvoir et l’utilisation des ressources des municipalités à des fins illégales.

La FNCT affirme en effet son refus de voir les municipalités et ses ressources humaines et matérielles impliquées dans des questions sans intérêt; les détournant de leur vraie mission.

D’abord, la fédération rappelle les derniers événements survenus dans les municipalités de Jedliane (Kasserine) et Le Kram (Tunis). Puis elle affirme, dans une déclaration, son entière solidarité avec les employés de radio Shems FM. De même que son soutien inconditionnel à la liberté de l’information et de l’expression.

En outre, la FNCT dénonce des agissements contraires à l’éthique du travail municipal. Lesquels portent atteinte à l’intégrité physique des citoyens. Ainsi, elle exhorte au respect des institutions publiques. Tout en assurant son engagement à défendre les droits de ses adhérents dans le cadre de la loi.

Ainsi, notons que le 10 juin 2021, des agents de la municipalité du Kram investissaient le siège de radio Shems FM avec des camions-bennes de ramassage des ordures ménagères; en agressant physiquement et verbalement les employés. Et ce, en réaction aux propos du présentateur de l’émission quotidienne « La Matinale ». Ce dernier critiquait la fermeture, par un groupe de personnes sans uniforme, du local d’un citoyen pour avoir publié des photos critiquant le travail de la municipalité.

Enfin, relevons aussi qu’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, attribuée au maire de Jedliane, montre ce dernier à bord d’une voiture de service foncer sur un individu qui serait son frère.

 

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here