La baisse des exportations en huiles alimentaires creuse le déficit commercial

déficit commercial avril exportations
En avril 2021, les exportations ont diminué de 1,8%. Les importations ont légèrement augmenté (+0,4%)".

« Après une accélération remarquable au niveau des exportations et plus modérée au niveau des importations au mois de mars, les échanges de marchandises du mois d’avril se sont caractérisés par une relative stabilité. Les exportations ont diminué de 1,8%. Les importations ont légèrement augmenté (+0,4%) ». C’est ce qu’annonce l’INS, dans sa publication relative au commerce extérieur au mois d’avril 2021.

Le déficit commercial mensuel en avril 2021 s’est creusé de 92,8 MD pour s’établir à 1175,9 MD contre 1083,0 MD en mars 2021. En effet, le taux de couverture en avril 2021 a perdu 1,7 point par rapport à mars 2021 pour s’établir à 77,2%. ​​​​​​​Malgré un repli de (-1,8%) par rapport au mois de mars, les exportations demeurent au-dessus de leur niveau d’avant la déclaration de la pandémie en Tunisie. Soit +3,8% par rapport au mois de février 2020. Deux groupements sectoriels tirent principalement à la baisse les exportations au mois d’avril : l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire (-18,6%) et le secteur de l’énergie et des lubrifiants (-18,3%).

La baisse dans les exportations agro-alimentaires est essentiellement due au fléchissement des ventes tunisiennes en huiles alimentaires. Notons, que ces baisses ont, en partie, été compensées par la hausse des exportations des industries mécaniques et électriques +2,3% et du secteur textile, habillements et cuirs +4,8%.

Stabilité des importations

En avril, les importations de marchandises se sont quasiment stabilisées (+0.4%). Cette stagnation est le résultat de la conjugaison d’une augmentation de 4,6% sous le régime général accompagnée par une baisse de 7,2% sous le régime offshore.

Malgré cette relative stabilité au niveau global une forte augmentation est enregistrée au niveau des achats en produits énergétiques (+47,1%).

Hors énergie, les importations ont enregistré une baisse de 4,2%. Celle-ci est engendrée par la régression des approvisionnements en matières premières et demi-produits (-4,0%) ainsi qu’en produits de consommation (-9,3%). Et ce, principalement en raison de la baisse des importations en électroménager.

Baisse des exportations avec les principaux partenaires

Une baisse des exportations est observée aussi avec la majorité des pays. A l’exception de l’Allemagne vers laquelle les exportations ont enregistré une amélioration de 2,5%.

En effet, les ventes de la Tunisie ont diminué avec ses principaux partenaires européens, tels que la France (-6,9%) et l’Italie (-8,2%). Ce qui a entraîné une baisse au niveau européen (-4,7%). Il en est de même pour les pays du Maghreb (-13,2%) et la Turquie (-46,7%).

De plus, les importations en provenance de l’espace européen ont stagné (+0,2%). Et ce, contre une amélioration des achats en provenance de l’UMA (+4,7%), la Chine (+1,6%) et un recul des importations de Turquie (-8,1%).

Les exportations du trimestre s’achevant en avril, ont augmenté de 9,8% comparé aux trois mois précédents. De même, les importations ont enregistré une hausse de 10,9%. Et ce, par rapport aux trois mois précédents.

E.M

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here