La Tunisie refuse la création d’un centre pour les migrants sur son territoire (Hichem Mechichi)

Tunisie

La Tunisie refuse la création, sur ses territoires, d’un centre pour les migrants, en direction de l’Europe. C’est ce qu’a souligné le chef du gouvernement Hichem Mechichi. Et ce, lors de sa participation aux travaux de la réunion euro-africaine sur la migration tenue au Portugal.

Ainsi, la Tunisie rejette toute opération mettant en danger sa souveraineté. Telle est l’annonce du chef du gouvernement. En outre, il rappelle que la Tunisie a entamé la réalisation de la stratégie globale ayant pour objectif de limiter le phénomène de la migration irrégulière.

La Tunisie a pris en considération des volets sécuritaires, de la formation professionnelle, du développement de la solidarité dans les pays de la Méditerranée.

Par ailleurs, il ne faut pas considérer la migration comme menace permanente. Mais plutôt comme un facteur de développement économique, social, et culturel ainsi que de rapprochement entre les peuples, a-t-il ajouté. Il a souligné par la même occasion l’impératif de poursuivre le dialogue 5+5 lancé au niveau des pays de la Méditerranée. Et ce, afin d’oeuvrer en tant que plateforme pour réfléchir sur les solutions adéquates au problème de la migration.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here