FMI – Tunisie : le programme de réformes est réalisable mais son exécution nécessite un calendrier prédéfini

FMI

Le programme de réformes économiques proposé par le gouvernement tunisien est « réalisable ». Mais sa mise en œuvre nécessite un calendrier prédéfini, afin d’accélérer la relance économique dans le pays. Ainsi estimaient, mercredi, des responsables du Fonds Monétaire International (FMI)

En effet, ces responsables du FMI s’exprimaient lors d’une série de réunions tenues, les 3 et 4 mai courant, à Washington, avec une délégation tunisienne. Le ministre de l’Economie, des Finances et de l’Investissement, Ali Kooli et le gouverneur de la BCT, Marouane Abassi ont présidé cette délégation. C’est ce qu’indique un communiqué publié, mercredi, par le ministère de l’Economie.

La délégation tunisienne a passé en revue les principales orientations du programme de réformes et le calendrier proposé pour exécution. Ont pris part aux réunions la directrice générale adjointe du FMI, Antoinette Sayeh et le Directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale au FMI, Jihad Azour.

Le gouvernement œuvre à améliorer le climat des affaires et de l’investissement. Notamment, à travers la réduction des démarches bureaucratiques et la numérisation des services administratifs et à maîtriser les équilibres financiers. C’est encore ce que soutient le ministre des Finances.

Il a également mentionné que ce programme prévoit:
– La révision de la subvention;
– La réforme des entreprises publiques;
– La maîtrise de la masse salariale dans la fonction publique.

D’autre part, le ministre a rencontré la vice-présidente de l’agence « Millennium Challenge Corporation (MCC) avec laquelle il a discuté de l’accord portant sur un don de 500 millions de dollars. Et ce, afin de développer le système logistique du transport maritime au port de Rades et améliorer la gestion des ressources hydrauliques.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here