FTUSA/Assurance: vers la création d’une agence de lutte contre la fraude

assurance

La Fédération Tunisienne des Sociétés d’Assurances ( FTUSA) œuvre actuellement, en collaboration avec les autorités concernées, à la création d’une agence de lutte contre la fraude dans ce secteur. A indiqué le Président de la FTUSA , Habib Ben Hassine.

Cette agence vise à offrir les mécanismes juridiques et techniques permettant d’identifier les imposteurs, de dévoiler leurs méthodes et de les poursuivre en justice. Explique-t-il dans une interview accordée à l’agence TAP. Pour le responsable, le phénomène de la fraude à gagné du terrain, en particulier dans la branche de l’assurance automobile. Cette branche occupe la première place dans l’activité des compagnies d’assurance. Et ce avec près de 43% du total du chiffre d’affaires(CA). En parallèle, cette branche a enregistré une augmentation continue des indemnités versées par rapport aux autres produits. A-t-il précisé.

La fraude a un coût

Pour lui, il est difficile, actuellement, de déterminer avec précision les coûts de la fraude à l’assurance.  Mais, les estimations montrent qu’ils se situent entre 5 et 10 % des montants d’indemnisation.

Et de poursuivre que les méthodes utilisées en matière de fraude deviennent de plus en plus sophistiquées, mettant les compagnies d’assurance dans l’embarras. Il évoque , notamment, les fausses déclarations et les exagérations des sinistres pour obtenir des dommages importants. Ben Hassine a fait savoir que l’agence entreprendra, dès sa création, la préparation d’études et de statistiques dans ce domaine.

Des nouveaux projets en cours de réalisation par la FTUSA

Par ailleurs, le responsable a avancé que de nouveaux projets sont en cours de réalisation par la Ftusa, tels que la mise en place d’un système d’information de gestion des accidents matériels entre les compagnies d’assurances. Ce projet vise à numériser les échanges entre les compagnies d’assurance. Il vise, également, à améliorer la qualité des services d’assurance présentés à leurs clients dans le domaine de l’indemnisation des dommages matériels des véhicules. Ce qui permettra d’accélérer le versement et de réduire les délais.

« Des travaux sont également en cours pour préparer, probablement, au cours du mois de mai 2021, une étude sur le rôle de l’assurance-vie dans l’amélioration du régime de retraite et soumettre des propositions pratiques pour l’améliorer. Il s’agit de présenter des contrats d’assurance vie pour compléter la différence au niveau des salaires résultant de leur départ à la retraite ». A encore indiqué , Ben Hassine.

Vers l’adoption du constat électronique

D’autre part, le président de FTUSA a annoncé l’intention des 15 compagnies d’assurance,  d’adopter le constat amiable électronique. Il permettra de simplifier les procédures de déclaration des accidents matériels pour les voitures. Et réduire les délais de gestion des dossiers et de versement des indemnisations.

Il a expliqué que l’objectif visé est de mettre en place une application téléchargeable sur smartphone. Elle permettra d’avoir une copie électronique du constat.  Cette copie sera rempli par les deux conducteurs et envoyé à la compagnie d’assurance. Cette méthode permettra à la compagnie de gérer le dossier dans des délais beaucoup plus courts.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here