« Béder » : pour ancrer l’esprit entrepreneurial chez les écoliers

Un nouveau programme baptisé « Béder » qui vise à initier les enfants à l’entrepreneuriat voit le jour. A la source, un quadruple partenariat entre le ministère de l’Education, Vivo Energy Tunisie, la société qui distribue et commercialise les produits Shell en Tunisie, RedStart Tunisie, l’accélérateur-incubateur des PME innovantes et des startups et Youth Hub, une start up spécialisée dans les programmes d’éducation à l’entrepreneuriat chez les jeunes.

Le programme Béder est un montage des plus insolites qui allie d’une part, la longue expérience de Vivo Energy dans le développement de programmes éducatifs en partenariat avec le ministère de l’Education dans le cadre de sa responsabilité sociétale à l’instar de Salamati Alattariq pour l’éducation routière et « 1000KelmawKelma » pour l’encouragement à la lecture, et d’autre part, RedStart Tunisie ayant pour mission d’accompagner les jeunes entrepreneurs dans leur périple entrepreneurial et Youth Hub qui a formé à ce jour 600 jeunes à l’entrepreneuriat.

« Béder » ou « entreprends ! » comme son nom l’indique a pour objectif d’insuffler chez les enfants l’envie de prendre l’initiative, d’entreprendre et de développer des projets. Il a été conçu en collaboration avec le ministère de l’Education dans une configuration retraçant le processus entrepreneurial. Il vise à permettre aux élèves de le vivre pleinement et activement.

Une trentaine d’écoles

« A l’instar des programmes développés en partenariat entre Vivo Energy Tunisie et le ministère de l’Education jusque-là, « Béder » vient d’être lancé avec une session de formation des instituteurs qui auront la mission de transmettre les compétences d’entrepreneuriat aux écoliers. Et ce, dans une trentaine d’écoles réparties sur tout le territoire Tunisien ». C »est ce qu’a déclaré fièrement Sonia Dammak, Communication Manager de Vivo Energy Tunisie.

Sonia Dammak
Sonia Dammak

Et d’ajouter : « Le programme est réparti en cinq séances détaillées dans le manuel de l’enseignant-facilitateur. Il sera implémenté dans ces écoles et sa première phase s’achèvera avec un pitch d’écoliers devant un jury local incluant un acteur de l’écosystème de la région où se trouve l’établissement, qui désignera une équipe gagnante par gouvernorat ».

Ces équipes vivront dans une seconde phase des compétitions régionales. Celles-ci seront organisées en trois secteurs Nord, Centre et Sud. Notons qu’un jury identifiera les trois meilleures équipes par secteur, soit neuf équipes au total.

Ces équipes sélectionnées prendront part à un bootcamp national où elles seront coachées pour leur permettre de renforcer leurs arguments lors de la compétition nationale au terme de laquelle, 3 équipes arboreront le podium « Béder » pour les projets créés par des enfants à l’école primaire.

Learning by Doing

La formation des instituteurs de cette première cohorte « Béder » a été assurée par Youth Hub. Il a mis ces formateurs en situation d’entreprendre en leur faisant vivre le programme dans toutes ses étapes. « L’idée était de leur présenter le concept dans une approche « Learning by Doing » ou apprendre en pratiquant », a révélé Achref Mattar, cofondateur de Youth Hub. « De l’identification du problème à la réalisation d’un business plan, en passant par l’idéation et le prototypage, les enseignants ont pu traiter les principales phases de la création d’un projet et acquérir les concepts et connaissances pratiques à transmettre aux enfants. »

Chaque instituteur est reparti dans sa région, avec un joli cartable aux couleurs de « Béder » incluant les supports et outils nécessaires au bon déroulement des séances d’entrepreneuriat : le manuel du facilitateur, les cahiers d’exercices des élèves contenant une multitude d’exercices pratiques qui seront utilisés par les enseignants afin de bien expliquer le processus aux futurs entrepreneurs.

Une expérience inoubliable

« C’est un grand jour pour RedStart Tunisie et pour moi-même ! Dans le cadre de notre programme Red’Innov financé par l’UE et le projet EU4Innovation mis en œuvre par Expertise France, nous sommes tellement ravis du lancement du programme « Béder » », a annoncé Douja Gharbi, CEO de RedStart Tunisie.

Douja Gharbi
Douja Gharbi

Et d’ajouter : « Aujourd’hui et grâce au quadruple partenariat qui porte ce programme, notre projet d’apprendre aux écoliers l’entrepreneuriat a pris une dimension beaucoup plus importante. Nous avons l’intention de faire vivre aux élèves une expérience inoubliable. Celle-ci ne manquera pas certes d’avoir un bel impact sur leur développement ».

La dynamique « Béder » vise essentiellement à enclencher le réflexe de prise d’initiative chez les enfants et de développer leur esprit entrepreneurial de manière ludique. Le programme se décline ainsi en trois phases : la formation des formateurs, l’implémentation des cinq séances dans les écoles et les compétitions régionales et nationales.

Le maintien d’un contact étroit avec le cercle des enseignants étant un élément clé pour le bon du programme. Un groupe d’échange a été créé et l’accompagnement nécessaire sera fourni pour tous les partenaires du programme. Et ce afin que tout se passe dans les meilleures conditions possibles.

Encouragement à l’entrepreneuriat

Mohamed Bougriba
Mohamed Bougriba

Mohamed Bougriba, Directeur Général de Vivo Energy Tunisie a déclaré : « nous sommes heureux de franchir aujourd’hui un autre cap de notre partenariat avec le ministère de l’Education. Avec ce programme ambitieux centré autour de l’encouragement à l’entrepreneuriat, Vivo Energy Tunisie et ses partenaires sèment les graines d’une génération de jeunes entrepreneurs prêts à relever le défi et à envisager d’autres choix de carrière. Nous adressons nos plus vifs remerciements aux enseignants qui mettront tout en œuvre pour embarquer leurs élèves dans cette belle aventure. Nous attendons avec impatience de savourer l’impact de « Béder » sur leur développement »

A la fin de la session de formation des formateurs, Lotfi Boulaaba, Sous-Directeur des activités culturelles, artistiques, sportives et sociales au ministère de l’Education et chargé par la Directrice Générale du cycle primaire de suivre la mise en place du programme « Béder » a exprimé sa grande satisfaction quant au déroulement de cette étape importante du lancement du programme.

« Nous sommes très optimistes par rapport au déploiement de « Béder » dans les écoles que nous avons identifiées sur tous les gouvernorats. Ceci s’intègre parfaitement dans l’animation de la vie scolaire. L’engagement des instituteurs et le support des différents partenaires constituent les facteurs clés du succès de ce nouveau programme. Il accompagnera nos enfants dans leur exploration du monde de l’entrepreneuriat », ajoute Lotfi Boulaaba.

D’après communiqué 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here