MAFF de Malmö: le cinéma tunisien rafle six prix

Cinéma Festival du film arabe de Malmö

« L’Homme qui a vendu sa peau » et « The Dilemma » sont les principaux films tunisiens primés au Festival du film arabe de Malmö (MAFF). Il est organisé du 6 au 11 avril, à Malmö en Suède.

La compétition officielle de la 11e édition du MAFF est dédiée aux longs et aux courts métrages. Son palmarès a été dévoilé dimanche. En effet, la cérémonie de clôture a eu lieu, sans le public, au siège de la bibliothèque de la ville, « The Malmö Central Library ». Le cinéma tunisien est également primé à la plateforme des fonds de postproduction, « MAFF industry Days ». Celle-ci est organisée en parallèle au Festival, du 6 au 10 avril.

Deux lauréats dans la compétition officielle

« The Man Who Sold His Skin » de Kaouther Ben Haniaa remporte le prix du meilleur film, une récompense dotée de 20.000 couronnes suédoises. En parallèle à sa nomination, le film est diffusé sur la plateforme du MAFF.

« The Dilemma » (La Fuite) de Ghazi Zaghbeni remporte, quant à lui, le Prix du meilleur scénario, attribué à Ghazi Zaghbeni. Ce long métrage a été présenté en avant-première dans le cadre des JCC 2020. Il a fait sa sortie en salles depuis fin décembre dernier.

Le jury de la compétition des longs-métrages réunissait la cinéaste palestinienne Najoua Najjar, l’actrice-réalisatrice saoudienne Fatma Benoui, la chercheuse cinématographique Leila Chradi, la journaliste libanaise Raya Abi Rached et le scénariste égyptien Tamer Habib.

Trois projets de films primés au MAFF Industry Days

Trois projets de films tunisiens ont aussi obtenu quatre prix aux programmes de financement du MAFF. Lequel est dédié aux coproductions cinématographiques arabes et nordiques.

Il s’agit de longs métrages de fiction qui ont été primés parmi une sélection de sept films. « I’ll Go to Hell » réalisé par Ismahane Lahmar a remporté deux prix. Avec notamment un premier prix pour l’étalonnage des couleurs, doté de 10.000 dollars américains, et attribué par The Cell Post Production.

Le second prix pour la distribution du film dans le monde arabe est doté de 5.000 dollars américains. Et ce, en guise de garantie pour un projet de long-métrage de fiction, en plus d’un package marketing et 10.000 dollars attribués par MAD Solutions.

« Nothing About My Mother » est un projet de film réalisé et produit par Latifa Doghri et Salem Trabelsi. Il a remporté le prix de la distribution en Suède. Ce prix, doté de 3.000 dollars américains, est attribué par le cinéma arabe en Suède (Arab Cinema in Sweden).

Un prix pour le mixage du son a été attribué à un projet de film du producteur tunisien Faycel Hsayri et le réalisateur Saer Mussa, « Layla Departs Her Soul ». C’est une coproduction entre la Tunisie, le Qatar et la Turquie. Ce prix est doté de 15.000 dollars. Il est présenté par Leyth Productions. Il permet de réaliser l’opération de mixage pour une durée de 15 jours.

Au final, plus de 115.000 dollars ont été attribués dans le cadre de « MAFF Industry Days ». Il est composé de trois programmes de financement. Des fonds de développement et de post-production sont alloués. Objectif: soutenir les cinéastes arabes et les coproductions cinématographiques arabes et nordiques.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here