Oussema Khelifi: « L’appel à la démission de Mechichi est un pas vers l’anarchie »

Oussama Khelifi

Oussema Khelifi, président du bloc Qalb Tounes, a fait savoir dans une déclaration sur les ondes de Mosaïque fm, en ce lundi 8 mars,  2021, que  la condition sine qua non proposée par le Chef de l’Etat Kaïs Saïed, en imposant la démission du chef du gouvernement, n’est qu’une transgression de la Constitution.

De ce fait, Oussema Khelifi a souligné que les prérogatives du président de la République Kaïs Saïed sont limitées. Elles concernent les affaires étrangères ainsi que la Défense.

 Oussema Khelifi a souligné qu’il est irresponsable qu’un gouvernement démissionne dans une situation économique et sociale chaotique. D’ailleurs, « une telle démission  est un pas vers le vide et l’anarchie », poursuit-il. Tout en ajoutant que cet appel à la démission « est un crime à l’encontre des Tunisiens”.

Par ailleurs, selon plusieurs bruits de couloir, il y a un intérêt commun à faire remplacer Mechichi par une autre personnalité.

Rappelons qu’il y a quelques jours de cela, une réunion a eu lieu entre le secrétaire général de l’UGTT Noureddine Taboubi, Samir Majoul, le président de l’Utica, et le président de l’ARP Rached Ghannouchi afin de relancer un nouveau dialogue sans que le chef du gouvernement Hichem Mechichi ne soit présent.

Par ailleurs, les mêmes bruits de couloir soulignent que le président de la République Kaïs Saïed pourrait accepter le dialogue avec comme seule condition que Hichem Mechichi s’en aille…

A l’heure actuelle, malgré les tiraillements politiques, il y a un enjeu primordial, qu’en est-il de la santé des Tunisiens ? Où en sommes-nous vis-à-vis de la vaccination? Autant de questions demeurent sans réponse… D’autant plus que les Tunisiens ont bel et bien l’impression que ce gouvernement applique la politique de l’autruche..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here