L’UNIH appelle à la révision du classement des hôtels de tourisme

L’Union nationale de l’industrie hôtelière (UNIH) vient de désapprouver le « projet de la Refonte du Système de Classement des Hôtels de Tourisme ». Tel était l’objet de la réunion, qui aligne des arguments.

Un des premiers arguments est d’ailleurs que l’administration du tourisme ne peut pas continuer à être « juge et partie ».

Ainsi, l’UNIH met l’accent sur le système de classement des hôtels de tourisme. Selon elle, une refonte s’impose.

En outre, l’UNIH souligne également l’importance de faire appel à des organismes étatiques ayant déjà travaillé sur le tourisme durable. A titre d’exemple, elle cite le Centre International des Technologies de l’Environnement de Tunis (CITET).

En somme, la réorganisation des normes devrait être faite sous forme d’avenant ou de recommandations. Une telle initiative devrait s’insérer dans la continuité, la progression, l’amélioration et le développement du secteur; plutôt sous forme de « révision » que de refonte, continue l’UNIH.

Autrement dit, il faut que cette refonte du système de classement des hôtels de tourisme s’adapte aux normes internationales; telles que notamment les ISO ( 9000, 14000, 22000).

Et en dernier lieu, il faut qu’il y ait un label « Qualité Tourisme Tunisie », sans compter ceux des autres organismes.

Cependant, même si le projet de la refonte a de l’intérêt, mais le timing choisi est loin d’être judicieux. Et ce, en raison de la pandémie ayant déstabilisé le secteur du tourisme; aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’échelle internationale.

Ainsi, l’UNIH suggère de faire des simulations sur les coûts et les investissements que doit dépenser et engager un hôtel (selon sa catégorie et son état). Et ce, pour être conforme à ces nouvelles normes. Tout en tenant compte de la situation financière précaire des établissements hôteliers et de l’attitude négative des banques à leur égard.

En effet, notons que les problèmes de forme sont multiples. De ce fait, l’UNIH, n’a pas fait partie du Comité de pilotage (Copil) ayant élaboré ce « projet de la Refonte du Système de Classement des Hôtels de Tourisme ». Tout comme elle n’a pas participé, ni de près ni de loin, à l’élaboration de ce projet. Il y a même eu un refus catégorique à ce qu’elle en soit partie prenante; pour des raisons que l’UNIH préfère ignorer.

Au final, à ce jour, l’UNIH n’a pas connaissance du texte définitif du projet.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here