Le ministère de la Santé se mobilise pour bien gérer les déchets sanitaires

déchets sanitaires

Le ministère de la Santé a acquis tous les équipements nécessaires à la bonne gestion des déchets sanitaires. Et  ce,  dans tous les centres désignés pour la vaccination contre le Coronavirus. Ainsi, le montant de ces équipements se monte à environ 1 million de dinars. C’est ce qu’indique, aujourd’hui jeudi, le directeur du Département de la préservation de la santé et de la protection de l’environnement au ministère de la Santé, Samir Ouerghemmi.

Ces équipements comportent principalement: les récipients à aiguilles; les sacs à déchets jaunes; les désinfectants; le liquide désinfectant; et les outils de nettoyage.

Selon la même source, le ministère procédera, quelques jours avant le lancement de la campagne nationale de vaccination contre le Coronavirus, à la distribution de ces fournitures aux centres de vaccination contre la Covid-19. Ils se répartissent sur tout le territoire de la République. Ainsi qu’à l’évaluation des conditions d’hygiène. Et ce, à travers des fiches techniques pour chaque centre avant et pendant son entrée en exploitation.

En outre, des équipes d’agents de protection de la santé assureront périodiquement des visites de terrain. L’objectif étant de vérifier le degré de respect des conditions d’hygiène dans ces centres, dont le nombre est d’environ 300. Ils sont répartis sur tous les gouvernorats. Et 30 d’entre eux entreront en exploitation au cours de la première phase de la campagne nationale de vaccination contre le Coronavirus.

Ainsi, ces équipes doivent inspecter les zones désignées pour la vaccination. Mais aussi contrôler la disponibilité des fournitures préventives. De même que le degré de respect du protocole sanitaire, tel que: la distanciation; le port du masque; la désinfection des mains avec un liquide désinfectant. Tout en s’assurant que le personnel de santé supervisant les opérations de vaccination adhère au port de combinaisons médicales de protection contre la transmission de l’infection à coronavirus. C’est ce que précise encore M. Ouerghemmi.

Les équipes d’agents de santé vérifient également dans quelle mesure ces centres se conforment à l’attribution d’espaces pour la collecte des déchets sanitaires. Et ce, jusqu’à ce qu’ils soient évacués par des entreprises ayant obtenu des licences du ministère de l’Environnement, selon la même source.

Enfin, le directeur du Département de la préservation de la santé et de la protection de l’environnement au ministère de la Santé confirme que le ministère de la Santé a pris toutes les mesures nécessaires. Et ce, pour mener la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus dans les meilleures conditions.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here