SIGMA Conseil : 39% des Tunisiens ont extrêmement confiance en Kaïs Saïed

SIGMA

En collaboration avec le Journal Le Maghreb, Sigma Conseil a réalisé un nouveau sondage concernant la confiance qu’accordent les Tunisiens aux personnalités politiques. Le sondage a été réalisé pour la période allant du 9 au 10 février.

Le sondage, réalisé par SIGMA Conseil, vise également à étudier le niveau d’insatisfaction et d’inquiétude par rapport à la situation du pays.

En ce qui concerne le niveau de confiance, le sondage place le Président de la République, Kaïs Saïed, en tête des personnalités politiques, malgré la crise actuelle. 39% des Tunisiens auraient une grande confiance en lui. Ainsi, Kaïs Saïed retrouve la première place du classement; alors qu’il l’avait perdue au profit d’Abdellatif Mekki, le mois dernier.

Néanmoins, le président n’a pas vraiment réussi à creuser un écart important. Puisque l’ancien ministre de la Santé s’accroche à la deuxième place avec un niveau de confiance de 33%, contre 37,3% le mois dernier.

En troisième position, nous retrouvons Safi Saïd avec 28% suivi de Abir Moussi à la quatrième position avec 24% et Moncef Marzouki en cinquième position avec 20%.

De l’autre côté, et en matière d’absence de confiance, nous retrouvons en tête de peloton, Rached Ghannouchi avec 77%. Le président de l’ARP a perdu la confiance de plus des 2/3 des Tunisiens. Il est suivi par Ali Laârayedh avec 64%, Youssef Chahed avec 63%, Nabil Karoui avec 62%, Hamma Hammami avec 61% et Seif Eddine Makhlouf avec 61%.

Par ailleurs, SIGMA Conseil affirme que les Tunisiens n’ont pas exprimé une satisfaction globale quant à la prestation des trois présidents. Mais, selon le bureau d’étude, les Tunisiens distinguent entre elles.

A l’image de ce mécontentement, 57,5% des Tunisiens ne sont pas satisfaits vis-à-vis de à la performance du Chef du Gouvernement, Hichem Mechichi.

Les craintes des Tunisiens

Pour ce qui est des priorités à traiter, le sondage de SIGMA Conseil montre que 49% des Tunisiens attendent du gouvernement une intervention rapide dans le secteur de la santé. 41% priorisent le secteur de l’éducation. De plus, 40% estiment que le gouvernement doit intervenir au niveau du chômage. 38% pensent que le gouvernement devrait se focaliser en premier lieu sur la situation économique. Pour ce qui est de l’amélioration du pouvoir d’achat et de la lutte contre la pauvreté, 33% des Tunisiens la placent en tête des urgences à traiter.

Les institutions de l’Etat

Selon SIGMA Conseil, les Tunisiens ont procédé à une classification des institutions de l’Etat en cinq groupes.

Dans le premier groupe, nous retrouvons l’Armée tunisienne. D’après le sondage, 99% des Tunisiens ont confiance en cette institution.

Pour ce qui est du deuxième groupe, il comporte les forces de l’ordre et la Présidence de la République. Ils jouissent respectivement de 87% et 76% de confiance de la part des Tunisiens.

Au niveau du troisième groupe, les Tunisiens ont placé la société civile, les imams, l’administration, les médias et l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption. Ils leur ont accordé, respectivement, 68%, 60%, 54%, 54% et 52% de confiance.

En ce qui concerne le quatrième groupe, les Tunisiens l’ont consacré aux syndicats et au gouvernement. Les syndicats ont obtenu 42% de confiance des Tunisiens et le gouvernement en a obtenu 39%.

Enfin, le dernier groupe se compose des partis politiques, qui ont obtenu 21% de la confiance des Tunisiens et de l’ARP avec 18%.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here