Secteur médical hospitalo-universitaire : grève générale le 3 février 2021

grève

Le syndicat des médecins, pharmaciens et dentistes hospitalo-universitaires a annoncé une grève pour le 3 février prochain. La grève aura lieu dans toutes les institutions hospitalières. Les grévistes protestent contre la non-application par le gouvernement de la convention signée le 6 octobre 2020.

La même source précise que la grève conduira à la suspension de toutes les activités universitaires et thérapeutiques. Par ailleurs, le syndicat a expliqué que les cas urgents représenteront une exception. La grève ne les concerne pas.

En outre, le syndicat des médecins, pharmaciens et dentistes hospitalo-universitaires appelle le gouvernement à assumer ses responsabilités et à publier les décrets gouvernementaux avant le 3 février 2021. Rappelant que la convention du 06 octobre 2020 prévoit la poursuite des travaux du comité tripartite (ministère de la Santé, ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et le syndicat) et le versement de la prime de rentrée universitaire aux médecins, pharmaciens et dentistes hospitalo-universitaires.

Le syndicat se dit disposé à poursuivre ces mouvements de protestation jusqu’à la satisfaction de ses revendications. Il a considéré que ses demandes étaient légitimes. Le syndicat a aussi estimé que l’atermoiement du gouvernement dans l’application de la convention traduit un désintérêt. Le communiqué a donc critiqué la négligence vis-à-vis du secteur de la santé publique et de l’enseignement de la médecine. Le syndicat a rappelé le contexte critique de lutte contre la pandémie de Covid-19.

A noter que le syndicat avait reporté la grève prévue le 07 janvier 2021 au 27 du même mois. En effet, le syndicat avait décidé du report de la grève, suite à l’engagement du gouvernement à mettre en œuvre la convention signée entre les deux parties. Ensuite, un deuxième report est décidé au 03 février prochain, en raison du confinement.

 

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here