Mongi Rahoui: « Ennahdha dispose d’un organe sécuritaire parallèle »

mongi rahoui - l'économiste maghrébin

Invité sur les ondes de Shems fm, Mongi Rahoui député indépendant est revenu sur les déclarations des deux dirigeants d’Ennahdha, Abdelkarim Harouni et Mohamed Goumani pour avoir appelé les jeunes sympathisants d’Ennahdha à protéger les quartiers contre les fauteurs de trouble.

De ce fait, Mongi Rahoui appelle le ministère public et le Procureur de la République à intervenir et à réagir. Il ajoute: « Cela démontre qu’Ennahdha possède un organe parallèle secret ».
Il estime que  la question sécuritaire est du domaine de l’Etat. Et personne n’a le droit de se substituer aux institutions de l’Etat.

Depuis les déclarations de Harouni, laToile s’est enflammée appelant la présidence de la République ainsi que la présidence du gouvernement à réagir. Il en va de même pour les dirigeants des partis politiques qui envisagent de répondre  par la pression médiatique et éventuellement une action en justice. Tout comme ils appellent à  une réaction indépendante de celle d’un chef du gouvernement. Car c’est lui qui incarne l’exécutif. Et peut-être qu’il agira et fera le nécessaire. Cela dit, sur le plan politique et juridique, nous sommes en train d’étudier toutes les possibilités. Les partis politiques doivent assumer leurs responsabilités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here