Les perturbations nocturnes dans le viseur de la presse internationale

perturbations

Depuis l’annonce du couvre-feu et le confinement général, les perturbations nocturnes ont repris de plus belle. D’ailleurs, la presse internationale, comme les infos en continu, à titre d’exemple Euronews, s’interroge sur les causes de ces troubles…

A titre d’exemple, le média français Ouest France a titré « Une nuit d’émeutes en Tunisie malgré le confinement ». D’ailleurs, il a même tweeté une vidéo d’un citoyen anonyme où il a filmé les affrontements.

En revanche, le « Courrier International » a titré : »Tensions sociales. Nuit d’émeutes dans plusieurs villes de Tunisie ».  Ce même média évoque un remake des scènes d’affrontement  d’il y a dix ans lorsque la jeunesse tunisienne des quartiers pauvres s’est soulevée contre le régime de Ben Ali.

Pour sa part, France 24 a titré : « De nouveaux affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ».

Quant à la radio RTL, elle s’interroge :  « Émeutes nocturnes en Tunisie : que se passe-t-il dans le pays ? »

De ce fait, une grande partie des médias étrangers s’interroge sur les causes de ces émeutes.  Comme l’a souligné l’Agence France-Presse, en interrogeant le politologue Selim Kharrat, qui lui aussi n’a pu expliquer ce qui se passe réellement, en déclarant à l’AFP: « Il n’y a pas d’événement précis à l’origine des incidents. Le durcissement du couvre-feu de ces quatre derniers jours en est peut-être la cause. En effet, la plupart des jeunes des quartiers pauvres ne rentrent chez eux que pour dormir… Les obliger à garder la maison à l’heure où ils ont l’habitude de remplir les cafés, c’est inconcevable pour eux. ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here