Tunisie : Liste fuitée d’un possible remaniement ministériel

soumoud

Le remaniement tant attendu serait annoncé durant les prochains jours. Le président du gouvernement aurait décidé des modifications qu’il compte apporter à son gouvernement.

Ce remaniement ne cesse d’être évoqué par différents personnages publiques. Des rumeurs ont circulé depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Les différentes sphères et composantes du paysage politique tunisien se sont même prononcées sur la question.

9 ministères concernés

Pour le portefeuille de l’Intérieur, le nom de Walid Dhahbi a fuité. Il s’agit de l’actuel secrétaire général du gouvernement.

En ce qui concerne le ministère des Domaines de l’État et des Affaires Foncières, le chef du gouvernement désignerait Mnaouer Ouertani, l’ancien gouverneur du Kef.

Khaled Ben Gaddour serait nommé à la tête du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement. Il a occupé auparavant le poste de ministre de l’Energie.

Le remaniement permettrait à Ridha Ben Mosbah de devenir le prochain ministre de l’Industrie de l’Énergie et des Mines. Il s’agit de l’ancien ambassadeur de la Tunisie en Belgique et auprès de l’Union Européenne.

Hichem Mechichi aurait décidé de placer Chiheb Ben Ahmed en tant que ministre des Affaires locales et de l’Environnement. Il a assuré la fonction de ministre du Transport au sein du gouvernement de Mehdi Jomaa.

En ce qui concerne le Ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi, l’actuel conseiller de Hichem Mechichi, Rached Ben Romdhane, serait nommé à ce poste.

Un autre conseiller du chef du gouvernement serait aussi nommé à la tête du ministre de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche Maritime. Il s’agit de Oussama Kheriji. Ainsi, l’ingénieur retournerait à la tête du Ministère après une première expérience avec le gouvernement d’Elyes Fakhfakh.

Par ailleurs, Youssef Ben Brahim se verrait attribuer le ministère de la Culture. Il est l’actuel chef de cabinet du ministère.

Enfin, Nissaf Ben Aleya pourrait être nommée à la tête du Ministère de la Santé Publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here