FTDES : traitement sécuritaire violent des mouvements sociaux

FTDES

Le Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES) a tenu le gouvernement responsable du « traitement sécuritaire violent » des mouvements sociaux.

Le FTDES a publié, le 10 Janvier 2021, une déclaration contre les conséquences de cette démarche. Le Forum a estimé que la crise globale fait appel à une direction politique qui respecte les droits et libertés.

Le Forum estime que l’intervention des forces de sécurité contre les supporters du Club africain était violente. Il a indiqué que les supporters « ont manifesté pacifiquement » samedi devant le siège de la Fédération tunisienne de Football. L’organisation regrette les arrestations et les agressions qui n’ont pas épargné des passants qui se sont trouvés par hasard sur les lieux.

Le Forum appelle à poursuivre en justice toutes les personnes impliquées dans ces violences. Il a aussi demandé des comptes au ministre de l’Intérieur sur les violations commises. Il appelle, également, à la libération immédiate des personnes arrêtées. Le forum a insisté sur le respect de la présomption d’innocence. Par la même occasion, il a appelé à éviter les punitions collectives et arbitraires.

Dans sa déclaration, le FTDES a rappelé l’usage de la force des protestation des instituteurs et celles des surveillants. La protestation avait eu lieu devant le ministère de l’Education.

De son côté, le ministère de l’Intérieur a expliqué que plusieurs supporters du Club africain ont tenté d’entrer de force dans les établissements sportifs environnant le lieu de la manifestation. En s’interposant à ces tentatives, les unités sécuritaires ont été la cible de jets de pierres et de projectiles. Ceci, selon le ministère, a causé des blessures de différents degrés dans les rangs des sécuritaires. Ces derniers ont dû être transportés d’urgence à l’hôpital.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here