Hechmi Louzir : le confinement général sera décrété si la situation l’impose

vaccination

Pour Hechmi Louzir, membre de l’Instance nationale de lutte contre le coronavirus, le confinement général n’est pas une ligne rouge. Il soutient que l’instance décrètera le reconfinement si la situation sanitaire l’impose.

L’instance n’a pas encore abordé l’éventualité d’un reconfinement général. Et ce, bien qu’il soit possible d’y avoir recours, en cas de besoin, afin d’endiguer la pandémie. Ainsi continue Hechmi Louzir.

L’instance a souligné, lors de sa dernière réunion tenue mardi dernier en présence du chef du gouvernement, Hichem Mechichi, la nécessité d’appliquer rigoureusement les mesures de prévention et les gestes barrières qui n’ont pas été correctement mis en œuvre. C’est ce qu’affirme encore la même source.

Par ailleurs, Hechmi Louzir a indiqué que d’autres pays qui enregistrent, comme la Tunisie, une recrudescence du coronavirus, ont opté pour le reconfinement général. Alors même qu’ils ont entamé leur campagne de vaccination contre ce virus.

Sachant que le ministère de la Santé a enregistré 2820 nouvelles contaminations et 70 décès supplémentaires le 05 janvier en cours. Ce qui porte désormais le bilan à 149881 cas confirmés d’infection au coronavirus. Dont 5004 décès et 111599 guérisons, après le rétablissement de 1275 personnes. Pour rappel, la possibilité de recourir à un reconfinement a été évoquée à plusieurs reprises. D’ailleurs, ce sujet touche tous les secteurs, notamment la santé, l’industrie et l’éducation.

Mais, pour le moment, le gouvernement n’a pas tranché en ce qui concerne ce sujet.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here