Tout ce qu’il faut savoir sur l’IPO de Maghrebia

Tunindex

Dans une année marquée par les retraits, la Bourse de Tunis se prépare à accueillir Assurances Maghrebia; sa première introduction depuis près de 26 mois. Cette période creuse va s’achever sur une capitalisation de 249,750 MTND. Une hausse du cours de l’action à deux chiffres lui permettrait de devenir le premier assureur en termes de valeur boursière.

Ainsi, Assurances Maghrebia a été fondée en 1973 par Monsieur Abdelaziz ESSASI avec juste un capital de 10 000 TND. Initialement, il était un assureur Non-Vie avant de se diversifier progressivement et devenir l’un des opérateurs de référence en Tunisie.

Les 47 ans d’existence de Maghrebia

Puis, l’entrée de Generali dans le capital de la compagnie en 1979 a contribué à son développement. Et ce, grâce à une expertise internationale dans les différents métiers d’assurance et de gestion d’actifs.

Aujourd’hui, Maghrebia a un capital social de 45 MTND et s’est transformé en un groupe composé de: deux assureurs (Maghrebia et Maghrebia Vie); d’une SICAR (Maghrebia Financière SICAR); d’une compagnie immobilière (Maghrebia Immobilière). Et de CODWAY, qui fournit aux sociétés du groupe des services informatiques et gère leur infrastructure et projet IT.

En outre, le capital est totalement contrôlé par des investisseurs locaux. Après la sortie de Generali le 18 juin 2018 du capital de Maghrebia (17,070 TND l’action); et de Maghrebia Vie (15,900 TND l’action).

Un plan de développement ambitieux

Par ailleurs, les performances consolidées montrent des primes émises et acceptées de 171,529 MTND en 2019 (92,872 MTND au premier semestre 2020). Dont 113,013 MTND en branche Non-Vie (62,407 MTND au 30 juin 2020) et 58,515 MTND en Vie (30,465 MTND).

De plus, fin septembre 2019, l’assureur réalisait un chiffre d’affaires de 143,625 MTND, légèrement inférieur aux estimations du groupe. Cet écart se compensait par la baisse des sinistres réglés de 8% à 77,806 MTND. Les produits financiers se sont établis à 13,222 MTND.

Quant à son business plan 2020-2024, l’assureur table sur une croissance de son chiffre d’affaires de 7,88%. Proche du taux d’évolution historique réalisé par la compagnie (7,26% sur les cinq dernières années). De ce fait, par branche, l’activité Non-Vie progresserait à un rythme moyen de 7,60%. Alors que, hors automobile, la part de marché moyenne serait de 13,73% pour la période 2020-2024 (13,03% moyenne sur les cinq dernières années). Car, l’objectif est d’atteindre une part de marché de 14,19% d’ici 2024.

En matière de sinistralité, le ratio Sinistres/Primes serait en moyenne de 64,05% durant la période 2020-2024. A noter que la moyenne de ce rapport sur les cinq dernières années est de 62,2%. Les sinistres réglés en 2024 seraient de 150,064 MTND. Une quasi-stabilité par rapport à 2019 (149,885 MTND), une année marquée par un sinistre incendie exceptionnel évalué à 40 300 MTND.

Par conséquent, le résultat net passerait de 11,811 MTND en 2019 à 20,834 MTND en 2024. Ce business plan donne une valorisation avec un P/E 2020 de 13,8x et un P/Book de 2x.

Détails de l’opération

En effet, l’opération porte sur un montant total de 74,925 MTND. Avec la cession de 1 350 000 actions d’une valeur de 55,5 TND l’action, soit 30% du capital. La date de jouissance des titres souscrits est janvier 2020. Les souscriptions sont programmées pour la période allant du 22 au 25 décembre 2020.

A cet égard, l’offre sera sous la forme d’Offre à Prix Ferme de 124 740 actions (6,923 MTND) et d’un Placement Global de 1 225 260 actions (68,001 MTND). Outre le fait que les donneurs d’ordre dans le cadre du Placement Global s’engagent à ne céder aucun titre en Bourse pendant les six mois qui suivent la date de la première cotation en Bourse. A l’issue de cette période, et pendant les six mois suivants, 50% des titres seront libres à la vente. Néanmoins, il est possible de réaliser des transactions de bloc, après information préalable du CMF.

A noter que dans le cadre de l’OPF, le minimum d’actions à souscrire est au nombre de 20. Le départ de souscription est donc de 20 actions, soit 1 110 TND. Pour le Placement Global, le minimum est 4 505 actions, soit 250 027 TND.

Après l’introduction, l’Union Financière Holding, actionnaire de référence de l’assureur, s’est engagée à consacrer 2,500 MTND et 36 000 actions; et ce, pour alimenter un contrat de liquidité. Il aura une durée d’une année à partir de la date d’introduction en Bourse. Par ailleurs, les actionnaires de la compagnie se sont engagés à obtenir lors de la prochaine Assemblée Générale Ordinaire les autorisations nécessaires pour la régulation du cours boursier.

Amélioration prévue de la gouvernance

Sur un autre volet, Maghrebia s’est engagé à réserver deux sièges au Conseil d’Administration au profit d’administrateurs indépendants. Ainsi qu’un autre au profit d’un représentant des détenteurs d’actions acquises dans le cadre de l’OPF. Ce sont les détenteurs d’actions acquises dans le cadre de l’OPF qui désigneront ce représentant. Au cours d’une séance où les actionnaires majoritaires et anciens, s’abstiendront de voter. Et proposé à l’Assemblée Générale Ordinaire qui entérinera cette désignation.

C’est une précision de taille, car nous avons historiquement vu que ces votes se transforment en un conflit. Et ce, entre les actionnaires indépendants et le management qui cherche à forcer la désignation de ses propres candidats.

Alors, l’introduction de Maghrebia est d’une grande importance pour l’ensemble de la Place. Car elle permettra de voir si le marché est à nouveau capable d’absorber de telles opérations. Son succès encouragera d’autres à venir ouvrir leur capital en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here