Une commission gouvernementale négociera avec l’Ordre des ingénieurs

ingénieurs
des futurs ingénieurs lors de la visite de H. Abbassi au campus universitaire de Tunis le 20 janvier

La présidence du gouvernement formera une commission dont l’objectif est de négocier avec l’Ordre des ingénieurs tunisiens (OIT). Les négociations porteront sur l’augmentation spécifique accordée aux ingénieurs de la fonction publique, conformément à l’accord du 5 septembre 2019. Affirme à la l’Agence TAP, le président de l’OIT, Kamel Sahnoun.

« Fin décembre 2020, sera le dernier délai des négociations ». A ajouté le responsable, qui s’est entretenu, jeudi, avec le chef du gouvernement. Ont assisté à l’entretien une délégation de l’Ordre des ingénieurs.

Cette entrevue intervient suite à la grève observée le 27 octobre 2020, par les ingénieurs exerçant dans les institutions et les établissements publics.
Selon Sahnoun, la rencontre avec le chef du gouvernement, a permis d’évoquer plusieurs questions. Il s’agit, entre autres, du :
-Salaire minimum des ingénieurs du secteur privé;
-Le recrutement des ingénieurs de spécialité au sein des diverses institutions;
-Et la révision des législations régissant l’activité des bureaux d’études.

Les deux parties sont revenues sur les exigences référentielles des marchés publics. L’objectif étant  de garantir la participation des bureaux d’études et des sociétés tunisiennes d’ingénierie aux études et des travaux de réalisation des grands projets nationaux et internationaux.

L’entretien a aussi, permis de souligner la nécessité d’accélérer l’adoption du projet de statut régissant la profession d’ingénieur et l’institution d’un code d’éthique. En plus de la mise à jour de l’article 96 du code pénal pour les fautes professionnelles et aussi les dispositions concernant les suspensions préventives.

Les ingénieurs exerçant dans les établissements et institutions publiques, avaient observé une grève, du lundi 30 novembre au mercredi 2 décembre 2020. Et ce pour réclamer l’augmentation spécifique, dont bénéficient leurs collègues de la fonction publique. Et ce dans le cadre de l’accord du 5 septembre 2019.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here