INS : perception de la situation et perspectives des entreprises industrielles

entreprise INS

Dans le cadre de l’analyse de la situation économique, l’Institut National de la Statistique (INS) a réalisé, en octobre dernier, une enquête auprès de 943 chefs d’entreprise industrielle.

A première vue, les personnes interrogées semblent moins pessimistes qu’elles ne l’étaient au deuxième trimestre de l’année 2020. Le solde d’opinion des propriétaires d‘entreprises industrielles indique une reprise relative des activités au troisième trimestre.

Les personnes ayant participé à l’étude estiment que leurs activités verront une amélioration de la situation économique.  Seuls 15% des chefs d’entreprise ne sont pas satisfaits de la situation générale. Et ce durant le troisième trimestre de 2020. Alors que  59% ne l’étaient pas durant le deuxième trimestre de la même année.

Croissance de la production industrielle

Les chiffres enregistrés sont toujours négatifs. Toutefois, le rapport reflète une amélioration de la situation puisque le solde d’opinion a enregistré une baisse de 22% au troisième trimestre contre une baisse de 48% au deuxième trimestre de l’année en cours.

Parmi ces 943 chefs d’entreprise, 28% s’attendent à une stabilisation de la croissance de la production industrielle pour le quatrième trimestre de 2020.

Selon l’INS, la situation n’est pas la même pour tous les secteurs. Ainsi on observe une amélioration significative du solde d’opinion. Particulièrement celui relatif à la croissance de la production du secteur de l’industrie des matériaux de construction, soit 2%. L’industrie manufacturière a cru de 16% contre une baisse significative de 49% pour les industries du textile, de l’habillement et du cuir.

Amélioration de la demande

En ce qui concerne ce sujet, le solde d’opinion a grimpé de -40% au deuxième trimestre à -13% au troisième trimestre de la même année. Ce qui traduit une amélioration de la demande. L’estimation de solde d’opinion atteindra au quatrième trimestre de l’année 2020 21%.

Cette amélioration est aussi observée au niveau de la demande internationale. Même si les chiffres sont négatifs, l’enquête révèle que 26% des chefs d’entreprise ne sont pas satisfaits du troisième trimestre de 2020 contre un taux d’insatisfaction de 34% pour le trimestre d’avant. On s’attend aussi à une stabilisation de la croissance de la demande externe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here