Le congrès de l’AIMF se tiendra les 9 et 10 décembre à Tunis

Congrès AIMF

Le congrès de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) se tiendra les 9 et 10 décembre à Tunis.

Le Congrès de l’AIMF comprendra un colloque sur « Ville et Numérique », la réunion du Bureau de l’association ainsi que celle de l’Assemblée générale.

En tout, 130 délégations de Maires et de partenaires internationaux venant de 33 pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe seront présents, soit en présentiel ou à distance.

Objectif: renforcer la solidarité et le dialogue des cultures à partir des territoires. Cet événement marquera également la force du réseau AIMF en Afrique, plus particulièrement au Maghreb. Et ce, pour faciliter les partenariats et les prises de position communes des Maires.

Par ailleurs, on note que parmi les participants figurent la présidente de l’AIMF, la maire de Paris, Mme Anne Hidalgo, la maire de Tunis, Souad Abderrahim, le Secrétaire d’Etat français chargé de la Francophonie, Jean-Baptiste Lemoyne, le Secrétaire général de l’Union du Maghreb Arabe, Taïeb Baccouche, le Directeur général de Devco / Commission européenne Koen Doens, ainsi que la Secrétaire générale de la Francophonie, Mme Louise Mushikiwabo.

Aujourd’hui, la question de la gouvernance locale est primordiale que ce soit à Tunis ou ailleurs. D’ailleurs, quelle gouvernance veut-on ? Quand on voit que le numérique prend de plus en plus de l’ampleur… 

Data, logement, santé, éducation, mobilité… le numérique impacte toujours plus la gouvernance urbaine. En somme, la gouvernance d’autrefois n’est plus d’actualité car il va falloir prendre en compte ces nouvelles potentialités de développement et d’attractivité offertes par le secteur. D’où l’intérêt de faire le bilan des actions engagées par l’AIMF en 2020.

Rappelons qu’au total, 2,5 millions d’euros sont mobilisés par l’association. Et ce pour appuyer 178 villes dans 19 pays.

Par ailleurs, on note également un appui au développement local, où il y a eu un vote de subventions pour 14 projets dont 2,5 millions de bénéficiaires.

La réalisation de projets de développement urbain

De ce fait, le Bureau de l’association examinera également le programme d’appui aux villes pour la réalisation de projets de développement urbain. Il se prononcera sur l’attribution de plus d’1 million d’euros de subventions pour 14 projets. Ce qui permettra d’améliorer l’accès à la culture et à l’éducation, à l’eau et à l’assainissement, aux services de santé, mais aussi de dynamiser l’entrepreneuriat.

Selon le communiqué, les subventions de l’AIMF joueront un rôle d’amorce pour constituer des partenariats financiers. Et ce, d’un montant supérieur à 8 millions d’euros.

Rappelons que l’Assemblée générale, réunie le 10 décembre, procédera à l’élection d’un nouveau Bureau de l’association, pour 2 ans. Elle validera également le lieu et le thème du Congrès 2021 de l’association.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here