Création prochaine d’une plateforme de dialogue des civilisations (Jerandi)

conseil de sécurité

Création d’une plateforme de réflexion et de dialogue entre le Monde islamique et l’Occident. Et ce dans le but d’assoir un entendement et une entente entre ces deux parties du monde, étroitement liées.

En effet, cette plateforme de réflexion vise à établir un dialogue entre le Monde islamique et l’Occident. Et ce, afin d’éviter toute forme d’amalgame ou d’incompréhension qui pourraient entacher les rapports entre ces deux parties du monde. Notamment en cette conjoncture très particulière.

« Il nous faut dégager de ces rapports toutes les incompréhensions », a soutenu le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, M. Othman Jerandi, dans une déclaration accordée, à l’agence Tunis-Afrique-Presse. Et ce, en marge de la visite d’Etat du président Kaïs Saïed, au Qatar.

Cette plateforme a, pour objectif ultime, de « lutter contre le terrorisme et les groupuscules terroristes financés et manipulés par des forces externes qui veulent que cette mésentente demeure », a-t-il précisé.

Et d’ajouter qu’ »Aujourd’hui, nous devons passer à un palier supérieur d’entente directe entre nous-mêmes et nos voisins occidentaux, d’une manière générale. Et ce, en vue de discuter ensemble. Ainsi que de tenter de barrer la route à toutes les tentatives de déstabilisation de notre monde ».

« Les terroristes sont en train de s’accaparer l’Islam à leur compte pour commettre des actes ignobles et condamnables au nom de cette religion ».

« Nous allons faire de ce combat, avec de nouveaux instruments, qui ne sont plus uniquement des instruments sécuritaires mais des instruments de réflexion et de travail commun pour une plus grande entente entre les civilisations », a-t-il dit.

Le ministre des Affaires étrangères a tenu à préciser que la Tunisie et le Qatar, qui ont adhéré à tous les instruments internationaux pour la lutte contre le terrorisme, travailleront de concert, et avec d’autres partenaires européens, durant la période à venir. Et ce, pour que cette plateforme puisse jouer un rôle majeur dans la pacification de la réflexion. Et surtout dans la lutte contre le terrorisme qui menace les civilisations.

« Le mal ne peut subsister que dans des marasmes politiques et des marasmes de mésentente. C’est pourquoi il nous faut agir pour arrêter ce fléau, faire en sorte que l’entente puisse l’emporter. Et pour que cette réflexion puisse avoir un impact sur la stabilité de la région », a-t-il conclu.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here