Caisse des Dépôts et Consignations : Au service de l’investissement durable

CDC

Créée en 2011, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) est rapidement devenue une machine de bénéfices. Elle est l’un des principaux investisseurs institutionnels locaux, outre son rôle naturel d’appuyer les politiques de l’Etat en matière d’investissement de long terme.

La CDC peut compter sur des ressources de 7 417 MTND, un montant qu’une minorité d’investisseurs disposent en Tunisie.

Soutien important aux PME

En dépit de sa taille, la CDC ne semble pas imposer un ticket minimum élevé. Elle reste une structure ouverte aux différents porteurs d’idées créatrices de valeurs. Elle finance ainsi les PME, les startups et les projets innovants qui peuvent apporter de la valeur ajoutée aux objectifs nationaux de transition énergétique, de digitalisation, d’investissement régional et de la promotion du Partenariat Public-Privé.

Dans ce cadre, la CDC a contribué à 16 Fonds Commun de Placement à Risque locaux pour un montant de 135 MTND et deux fonds internationaux pour 15 M€. Elle dispose de 125 investissements. Elle a contribué à créer et/ou maintenir 12 000 emplois, dont 3 929 dans les zones de développement régional.

La CDC a également une ligne Mezzanine. Celle-ci a permis d’investir 25,6 MTND sous forme d’Obligations Convertibles en Actions et ce, dans 14 entreprises. La Ligne a également libéré 20,8 MTND au profit de 6 SICARs régionales et qui ont été injectés dans 23 projets.

Catalyseur du marché financier Grâce à sa trésorerie confortable, la CDC intervient aussi sur le marché financier. Elle a ainsi souscrit dans les emprunts obligataires à hauteur de 181,85 MTND en 2019, soit 10,4% du volume du marché primaire. Cela encourage les entreprises à aller chercher des fonds sur ce compartiment de la Bourse et à faire appel public à l’épargne.

« Elle reste une structure ouverte aux différents porteurs d’idées créatrices de valeurs »

La Caisse participe aussi dans 9 Fonds Communs de Placement pour 27,2 MTND (une part de marché de 3,4%). Son portefeuille d’investissement comporte 11 entreprises cotées pour des investissements de 17,8 MTND.

Au-delà de la recherche d’un rendement, la CDC joue un rôle d’exemple pour les autres investisseurs institutionnels afin qu’ils mettent davantage de ressources à la disposition des entrepreneurs et à rationaliser le comportement des épargnants particuliers. En basant ses décisions d’investissement sur une approche fondamentale, elle incite les Sociétés de Gestion et les Intermédiaires en Bourse à revoir leurs modes de gestion et à privilégier l’investissement sur le long terme. Ainsi, en 2019, un dinar investi par la Caisse dans les fonds partenaires locaux est multiplié par 15,85 en termes d’investissement.

Résilience financière

La CDC a clôturé l’exercice 2019 avec un cumul de fonds propres de 348,3 MTND et un résultat net de 65,7 MTND. Le rendement global de ses investissements a dépassé de 22%.

Le ratio de solvabilité de la CDC est de 38,2% fin 2019 contre 31,8% une année auparavant. En termes de liquidité, elle dispose d’un montant d’actifs liquides qui représentent 1,9x des sorties de trésorerie sur les 30 jours calendaires suivants.

Cela a permis à la Caisse d’obtenir la certification dédiée à la qualité financière MSI 20000. Grâce à cette solidité, la CDC a pu prendre ses responsabilités lors de la crise Covid-19. Elle s’est montrée très réactive en initiant plusieurs actions et mécanismes dans le but d’apporter son soutien et son appui face au tissu économique tunisien. Outre une ligne de santé de 100 MTND dédiée au financement des besoins des services hospitaliers en dispositifs médicaux, une seconde ligne de 500 MTND (Mezzanine et Equity) a été dédiée aux PME résilientes.

Un fonds relais de 100 MTND (Cash out en Equity / Cash In en Mezzanine et Equity) a été consacré aux rachats des participations des fonds d’investissement et des SICARs qui s’engagent à poursuivre leurs efforts de soutien aux PME.

Investisseur responsable

La performance financière n’est pas le premier souci de la CDC qui cherche à être profitable, mais en respectant les règles du développement durable. Ainsi, la CDC est le premier établissement public en Tunisie labélisé RSE. Elle est également la première institution financière à l’échelle mondiale qui a mis en place un système de gestion environnementale et sociale conforme au nouveau Cadre Environnemental et Social de la Banque Mondiale et ce, dans le cadre du projet d’appui aux startups innovantes et PME technologiques.

Le modèle d’étude des opportunités d’investissement instauré au sein de la CDC est fondé sur l’examen de l’éligibilité des impacts financiers et extra-financiers, tout en prenant compte des dimensions environnementales et sociales.

Nous sommes donc devant un établissement public performant et à la page. Il peut servir d’exemple pour le reste des entités sous l’égide de l’Etat. C’est vrai qu’en termes de puissance financière, la CDC a plein d’avantages, mais c’est la qualité de gouvernance rarement trouvée en Tunisie qui est en train de faire la différence.

(Article publié dans SPECIAL FINANCE 2020)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here