Le ministère de la Santé a retiré le cahier des charges de 8 laboratoires privés

ministère de la Santé

Le ministère de la Santé a retiré le cahier des charges de 8 laboratoires privés qui effectuent des analyses de dépistage et fermé un autre laboratoire après avoir inspecté ses activités. Telle est l’annonce du  ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, vendredi, lors de son intervention dans une séance de dialogue sur l’évolution de la situation épidémique et ses répercussions, à l’ARP .

Le ministère de la Santé  avait augmenté de 33 à 54 le nombre de laboratoires privés autorisés à dépister le coronavirus.

Il a annoncé que les laboratoires publics seront épaulés, au cours des prochaines semaines, par deux nouveaux laboratoires, portant le nombre de laboratoires publics à 24, soulignant que le ministère a distribué aux services régionaux de santé depuis début octobre dernier des analyses rapides qui permettront d’alléger la pression sur les autres laboratoires.

Il a également révélé la formation d’un comité chargé de mettre à jour les données liées à la collecte des statistiques de décès des personnes infectées par le Coronavirus à domicile et dans les cliniques privées, soulignant que ce comité publiera les résultats de ses travaux dès qu’il aura achevé sa mission.

« L’âge moyen des personnes infectées par le Coronavirus en Tunisie est d’environ 44 ans. Soit  une légère augmentation du nombre des femmes par rapport à celui des hommes.  De ce fait,  le ministre a averti plusieurs gouvernorats que la situation épidémiologique ne s’est pas améliorée.

Ces régions ont dépassé le taux maximum d’infection. Soit 100 cas pour cent mille habitants. Rappelons que 217 personnes sont hospitalisés dans des structures privées. Alors que 1184 personnes se trouvent dans les hôpitaux du secteur public.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here