ITES : diagnostic d’impact de la Covid-19 et scénarios d’évolution à l’horizon 2025

Ites

L’ITES a initié, le 15 avril 2020, en collaboration avec la KAS (Konrad Adenauer Stiftung), une étude prospective intitulée « La Tunisie face au Covid-19 à l’horizon 2025 : fondements d’une stratégie conciliant l’urgence du court terme et les impératifs du moyen terme ».

Cette étude de l’ITES se décline en trois phases.

Ainsi, la phase 1 est axée sur la préservation du système Tunisie. Et l’accompagnement, au cours des mois d’avril et mai 2020, du confinement ciblé. Tout en préparant l’écosystème à une dynamique de sauvetage. Elle a fait l’objet d’une publication sous forme d’un recueil regroupant l’ensemble des études.

Puis, la phase 2 en cours de finalisation vise à établir un diagnostic d’impact de la Covid-19 Et ce, sur: le « système Tunisie »; la construction de deux scénarios à l’horizon début 2021; le scénario souhaitable et le scénario redouté ou noir; et les mesures opérationnelles pour cibler le scénario souhaitable et entraver le scénario noir.

Ensuite, la phase 3, sur la base des deux phases précédentes, vise à explorer l’après Covid-19 à l’horizon 2025. Et construire une vision et une stratégie permettant sa matérialisation.

Car, face à la recrudescence du nombre de cas et des décès inhérents à la progression de la Covid-19 risquant de saturer le système de santé et de générer, en cas de graves dysfonctionnements, une panique, voire de graves troubles sociaux, la rigueur, une vision claire des enjeux et le sang froid doivent prévaloir. En effet, une stratégie de riposte à large spectre (d’ordre sanitaire, économique, sociale, agricole, géopolitique, sécuritaire, etc.), déclinant des mesures opérationnelles pouvant être mises en œuvre rapidement et de manière efficace, tout en tenant compte des moyens mobilisables et fédérant l’ensemble des acteurs clefs du « système Tunisie », doit être conceptualisée et implémentée. Et ce, de manière coordonnée, suivant un cap et une vision conciliant l’urgence du court terme et les exigences du moyen terme.

Le secteur de l’agriculture occupe une place centrale

Dans ce cadre, le secteur de l’agriculture occupe une place centrale. Et ce, compte tenu de son poids dans le PIB du pays, de son soutien à la croissance économique, de la part des actifs qu’il mobilise, etc. Il est également vital, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Afin de garantir sans aucune interruption l’approvisionnement de la population en denrées prioritaires. Notamment les personnes vulnérables et démunies. Cet approvisionnement ne doit souffrir d’aucun dysfonctionnement. Afin d’éviter toute pénurie susceptible de provoquer des troubles sociaux et garantir une maîtrise des prix sur la longue durée.

Dans ce contexte, l’ITES publie une étude consacrée à l’Agriculture et aux industries agroalimentaires. Afin de répondre aux enjeux et aux défis de la Covid-19 à l’horizon début 2021. Elle est complétée et enrichie par une note déclinant les mesures d’urgence et de riposte propres au secteur agricole. Pour faire face à la recrudescence de la pandémie à la date du 15 octobre 2020.

Cette étude s’articule autour de cinq piliers, eux-mêmes déclinés en objectifs stratégiques; puis en orientations stratégiques et en mesures opérationnelles :

  • L’accroissement et la stabilisation de l’offre et la constitution de stocks de réserves des produits agricoles et agroalimentaires de base.
  • Le maintien et le soutien à l’exportation et la rationalisation des importations des produits agricoles et agroalimentaires.
  • La satisfaction des besoins de consommation des ménages tunisiens; tout en préservant leur pouvoir d’achat, notamment en produits de base.
  • Le soutien social spécifique et exceptionnel pour les populations rurales vulnérables et les populations en situation de chômage obligatoire, des agriculteurs, pêcheurs et industriels en difficulté.
  • La dématérialisation et la digitalisation de l’agriculture, de l’activité de pêche et des industries agroalimentaires à tous les niveaux.

D’après communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here