La FTAV organise un sit-in devant le ministère du Tourisme

ftav

Les responsables d’agences de voyages et les professionnels du secteur du tourisme organisaient, mardi, un sit-in, devant le ministère du Tourisme. Et ce, dans le cadre d’une « journée de colère; pour sensibiliser sur les dégâts enregistrés en raison de la propagation du coronavirus. Mais aussi sur l’exacerbation des pertes financières du secteur. La FTAV était en première ligne.

Ainsi, un certain nombre de responsables d’agences de voyages adhérents de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages rencontraient à cette occasion le ministre du Tourisme, Habib Ammar. Rencontre au cours de laquelle les membres de la FTAV exposaient leurs problèmes, leurs demandes urgentes et les propositions de solutions. Ils évoquaient également les préoccupations des organisateurs de voyage touristique et des autres travailleurs du secteur du tourisme.

Par ailleurs, ils avancent que le ministre du Tourisme a affirmé qu’un conseil ministériel sur les problèmes liés au secteur du tourisme, en particulier, les agences de voyages sera organisé dans les plus brefs délais. Afin de surmonter les difficultés et de prendre les mesures appropriées; en particulier avec la propagation de l’épidémie.

En outre, lors du sit-in, les responsables d’agences de voyages indiquaient qu’ils sont confrontés à la crise du coronavirus. De même qu’à la pression des banques et des huissiers notaires. Et que beaucoup d’entre eux sont menacés de fermer leurs agences et même de faillite; en raison de la crise de l’activité touristique et des pressions financières.

Et déjà la FTAV avait publié un communiqué dans lequel elle présentait ses revendications face à la crise du secteur du tourisme. Avec essentiellement, l’activation de la législation et des dispositions relatives aux garanties de l’Etat. Et ce, pour les prêts accordés aux agences de voyages. Ainsi que la facilitation pour l’obtention de prêts d’appui de la caisse nationale de sécurité sociale.

Enfin, il s’agit: de suspendre la déduction périodique des prêts avec effet rétroactif de mars 2020 à décembre 2021; du paiement des impôts jusqu’à décembre 2021; et de l’annulation des pénalités de retard de paiement.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here