Cinemed 2020: Le cinéma tunisien à l’ouverture, Hammamet au cœur d’un film italien

L'Homme qui a vendu sa peau

 « L’Homme qui a vendu sa peau », nouveau long-métrage de fiction écrit et réalisé par Kaouther Ben Hnia est programmé pour être projeté, vendredi, à l’ouverture du festival du cinéma méditerranéen, Cinemed, à Montpellier (France).

Pour ce qui est des films en lice dans la compétition officielle de la 42ème édition de ce festival prévu du 16 au 24 octobre courant, « Le bain » d’Anissa Daoud est le seul film tunisien retenu. Cette fiction de 15mn 30s est une nouvelle coproduction tuniso-française qui est sélectionnée dans la compétition courts métrages.

Le festival accueille cette année plus de 150 films des deux rives de la Méditerranée dont l’Algérie, le Maroc, le Liban et l’Égypte et la Tunisie, de la rive Sud. Il rend hommage au cinéaste disparu italien Federico Fellini en présentant la totalité de son œuvre en cette année qui coïncide avec la célébration du centenaire de sa naissance.

« L’homme qui a vendu sa peau » sera projeté à l’Opéra Berlioz, en présence de la réalisatrice et du comédien syrien Yahia Mahayni qui a été récemment primé à la Mostra de Venise pour son rôle dans ce film. Cette fiction (1h40mn) est une coproduction entre la Tunisie, la France, la Suède et l’Allemagne. Le casting réunit une pléiade d’acteurs et actrices dont la célèbre actrice italienne Monica Bellucci.

La première mondiale du film de Ben Hnia avait eu lieu dans le cadre de la 77ème édition de la Mostra de Venise où il a été doublement primé. Le Prix Orizzonti du Meilleur acteur a été attribué à l’acteur syrien Yahya Mahayni pour son rôle dans ce film qui a également remporté le prix «Edipo Re Pour l’Inclusion», section parallèle du festival.

Il est lauréat du grand prix du public de la 38ème édition du festival du film méditerranéen « Arte Mare » en Corse, organisé notamment du 3 au 10 octobre. Il a également décroché le prix du jeune public à ce festival dont le palmarès a été dévoilé samedi dernier au théâtre de Bastia.

Depuis sa distinction à La Mostra de Venise, « L’Homme qui a vendu sa peau» est nominé dans plusieurs autres festivals. Il est sélectionné dans la compétition des longs métrages de fiction d’El Gouna Film Festival (GFF) et sera projeté à l’ouverture de ce festival d’envergure prévu du 23 au 31 octobre courant.

La Tunisie sera présente à Cinemed à travers le thème du film italien intitulé «Hammamet» de Gianni Amelio qui sera présenté en avant première. Cette fiction italienne de 122mn dont la sortie italienne remonte à janvier dernier, est réalisée d’après un scénario coécrit par le réalisateur et Alberto Traglio.

Sur le site de Cinemed, il est présenté comme étant « une tragédie moderne qui met en scène des relations et sentiments intemporels : le dirigeant d’un grand parti, l’un des hommes politiques les plus influents de son temps, passe les derniers mois de sa vie en exil à Hammamet, en Tunisie.

Alors qu’il était au sommet du pouvoir, un énorme scandale est venu salir sa réputation et a entraîné de lourdes condamnations contre lui. Son exil a alors été considéré par l’opinion publique comme un moyen d’échapper à la justice. ».

Ce film tourné en Tunisie aborde la vie du politicien italien polémique Bettino Craxi, interprété par le célèbre acteur Pierfrancesco Favino. Ce leader du parti socialiste italien (PSI) fût impliqué, au début des années 90, dans des affaires de corruption et de financement illicite.

Après ses années de gloire, Craxi avait été condamné par les juges dans l’opération «Mains propres» et fût contraint à l’exil jusqu’à sa mort en 2000. Il avait passé ses derniers jours retiré notamment dans sa résidence à Hammamet où il fût enterré au cimetière de la ville.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here