Andrea Ghez la quatrième femme ayant reçu le prix Nobel de physique

Andrea Ghez
Andrea Ghez at the W.M. Keck Observatory Headquarters in Waimea, Hawaii.

L’astronome américaine Andrea Ghez a reçu le prix Nobel de physique le 6 octobre 2020. Et c’est depuis son enfance qu’elle rêvait de s’envoler dans l’espace. Etant adulte, elle est devenue une éminente spécialiste des trous noirs. Sa détermination à percer les mystères de l’espace était manifeste.

D’après les internautes, Andrea Ghez, 55 ans est issue d’une famille d’origine nabeulienne (Nabeul, Tunisie) de confession juive. Aujourd’hui américaine, elle est connue pour ses travaux sur les trous noirs des zones de l’Univers.


Connue par sa curiosité de vouloir déceler ce qui se passe dans l’univers, elle s’est tournée vers une carrière d’astronome. Ses études sont basées sur la physique, elle a obtenu  un « BS » (« Bachelor of Sciences », un baccalauréat universitaire en sciences) en physique, en 1987, puis un Ph.D. (un doctorat de recherche) en 1992 au sein du California Institute of Technology.

Par ailleurs, Andrea Ghez pense que » la théorie d’Einstein ne devrait pas tout pouvoir expliquer », selon le site Numara.

Toujours selon le même site, « l’astronome et son équipe ont réalisé l’un des tests les plus complets de la théorie de la relativité générale d’Einstein, montrant qu’elle s’applique en l’état actuel des connaissances. »

Andrea Ghez estime que la théorie d’Einstein avait ses limites pour cerner la gravité. Ce qui explique ce qu’est vraiment un trou noir.  En janvier 2020, « l’astronome a également découvert de mystérieux objets en orbite autour du trou noir de la Voie lactée, un nouveau signe que nous avons encore beaucoup à découvrir sur ce type d’objet. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here