COVID-19 : les Nations-Unies inquiètes quant au bilan de contamination

Covid-19

« Il ne faut jamais oublier que notre avenir dépend de notre solidarité, en tant que peuples unis et en tant que nations unies ». C’est ce que déclarent les Nations-Unies à l’occasion du passage du seuil d’un million de morts des suites de la Covid-19.

En effet, les Nations-Unies considèrent qu’atteindre ce chiffre est « franchir un palier tragique : un million de vies fauchées par la pandémie du COVID-19 ». Et d’affirmer que ce chiffre est «  étourdissant ». L’organisation regrette que cette maladie « empêche les familles de se rendre au chevet de leurs proches. Il est alors souvent impossible de faire son deuil ou de commémorer la vie d’un être cher ».

Sur un ton ému et triste, l’organisation s’interroge : « Comment dire adieu sans tenir la main de l’être aimé, sans lui donner un doux baiser ou une étreinte chaleureuse, sans murmurer un dernier « je t’aime? ». Et de rappeler qu’elle n’entrevoit pas la fin de la propagation du virus, de la perte d’emplois, de la perturbation de l’éducation et des bouleversements dans nos vies. Cependant, elle garde l’espoir de pouvoir vaincre la pandémie. « Nous pouvons surmonter ce défi ». C’est ce qu’on peut lire dans la déclaration. Afin de réaliser cet objectif, l’organisation, dans une perspective de recommandation, estime que « un leadership responsable compte. La science compte. La coopération compte. Et la désinformation tue ».

Alors, elle recommande le maintien de la distanciation physique. De même que le lavage des mains et le port du masque. Enfin, l’organisation souligne l’importance de la disponibilité d’un vaccin qui soit accessible à tout le monde.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here