La décision du ministère de la Santé ne plaît pas aux propriétaires des cafés

Cafés

« Les propriétaires des cafés ne se conformeront pas à la décision du ministère de la Santé« . Affirme Mejdi Mochfar, le trésorier de la Chambre nationale des cafés.

Intervenant sur Express FM, le trésorier de la Chambre s’est interrogé sur les raisons pour lesquelles cette décision n’a pas été appliquée sur les bars et les restaurants. Il affirme que le secteur souffre encore des répercussions néfastes du dernier confinement sanitaire général. Pour rappel, la décision en question consiste à l’interdiction de s’asseoir dans les cafés.

« Aucun professionnel, de Bizerte à Ben Guerdane, ne se conformera à cette décision advienne que pourra ». Lance-t-il. En effet, cette déclaration vient sous fonds de l’annonce de nouvelles mesures.

Le ministre de la Santé, intervenant sur les ondes radiophoniques de Mosaïque FM, hier 25 septembre, a affirmé l’interdiction de fumer le narguilé dans les cafés et de s’asseoir dans les cafés. Et ce à partir du 28 septembre. A l’instar de plusieurs secteurs, les différents intervenants dans le secteur des cafés ont subi une crise sans précédent. Le maillon faible dans cette crise était les serveurs qui travaillent dans des conditions indécentes et précaires.

En effet, les professionnels du secteur disposent de quelques jours avant le 28 septembre. Et ce pour se préparer comme il se doit. Par ailleurs, une autre mesure a été décidée à savoir la limitation de 30% des nombres des conviés aux mariages dans les salles de fête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here