Le taux d’intégration des diplômés de la formation professionnelle est entre 45 et 50%

jeunes diplômés

Le taux général d’insertion des diplômés de la formation professionnelle sur le marché du travail se situe entre 45 et 50%, tandis que l’Agence tunisienne de la formation professionnelle (ATFP) table sur un taux général de 60 à 70%, a déclaré, vendredi, le directeur général de l’agence, Mustapha Karim Bouamoud.

Dans une déclaration à la TAP en marge de la visite du ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Intégration professionnelle, Kamel Deguiche au Centre sectoriel de formation à la construction, à l’occasion du démarrage de l’année professionnelle , Bouamoud a indiqué que « le taux d’intégration des diplômés de la formation professionnelle sur le marché du travail dans certains secteurs a atteint les 60 à 70%, alors qu’il est bien en deçà de ce chiffre dans certains secteurs confrontés à un ralentissement accablant ».

Bouamoud a encore indiqué que l’intégration des diplômés de la formation professionnelle sur le marché du travail « demeure tributaire de la relance effective des secteurs de production », expliquant que la stagnation à laquelle certains secteurs se retrouvent confrontés (les secteurs du Cuir, des chaussures, du textile et de l’habillement), se répercute négativement sur les chances d’emploi des apprenants dans les centres de formation professionnelle.

Le responsable a, dans ce sens, expliqué que les spécialités du secteur de la formation professionnelle sont déterminées dans le cadre du partenariat entre les professionnels et les institutions et l’ATFP, soulignant que toutes les spécialités requises par les professionnels et les institutions, sont déclinées en programmes de formation théoriques et pratiques, élaborés en vue de perfectionner les compétences des apprenants et faciliter, par conséquent, le processus de leur intégration sur le marché du travail.

Interrogé sur les secteurs de formation à forte employabilité, le directeur général de l’ATFP a cité les filières de l’électricité, l’électronique, le bâtiment, travaux publics et les activités annexes, la machinerie générale, ainsi que le soudage et l’installation, tandis que le taux d’intégration subit un déclin, a-t-il dit, dans certains secteurs à l’instar des maroquineries, le textile et habillement, le cuir, les chaussures et les secteurs de l’artisanat artistique et traditionnel.

Concernant les nouvelles spécialisations qui seront créées dans le domaine de la formation professionnelle, Bouamoud, a fait savoir que l’agence propose environ 300 spécialités dans 4 filières de formation (haute qualification technique, qualification de technicien professionnel, certificat de compétence professionnelle et certificat de compétence).

Quant aux offres de formation disponibles durant la session 2020-2021, le nombre de postes de formation disponibles dans les différentes spécialisations et centres de l’ATFP, s’élève à 20.982, dont 10854 disponibles dans les centres sectoriels de formation professionnelle et 7.219 dans les centres de formation et de formation professionnelle.

Les offres de formation sont également réparties comme suit: 7891 postes de formation pour une qualification technique professionnelle, 2520 pour un niveau de haute qualification technique, 7,671 postes de formation pour l’obtention d’un certificat d’aptitude professionnelle, 1729 pour l’obtention d’un certificat de compétence, 935 postes de formation pour le parachèvement du certificat de formation et 236 postes pour l’obtention d’un certificat de formation professionnelle.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here