Le Financial Times vante la gestion de la crise sanitaire par la Tunisie

financial times-tunisie-

C’est la lettre la plus lue cette semaine dans les colonnes du Financial Times.

La Lettre: « La Tunisie donne à l’Europe une leçon sur la santé publique » de l’analyste Francis Ghilès, Senior Research Fellow au CIDOB Barcelone. 

Dans son analyse dans les colonnes du Financial Times, Francis Ghilès a d’abord fait l’éloge de la Tunisie dans sa gestion de la crise sanitaire contre le coronavirus. D’après lui, ce ne fut pas le cas pour l’Algérie déplorant la mauvaise gestion du gouvernement ainsi que les privilèges sanitaires accordés aux militaires et au gouvernement.

Après trois semaines en Tunisie, l’analyste Français d’origine algérienne vante le rôle important joué par deux femmes tunisiennes : Dr Nissaf Ben Alaya et Dr Amel Ben Said.

Rappelons que Nissaf Ben Alaya est la directrice de l’Observatoire des maladies nouvelles et émergentes et que Dr Amel Ben Said est la directrice de la santé de base au ministère de la Santé.
Elles ont joué un rôle clé dans la gestion de la crise de Covid-19 permettant à la Tunisie de ne compter que 99 morts et 5882 infectés. D’après le « Monsieur Maghreb » des médias anglo-saxons, « cela témoignage de la place importante des femmes dans le corps médical en Tunisie, puisqu’elles représentent les deux tiers des tous les médecins. »

Enfin; Francis Ghilès conclut :

« L’Europe adore faire des leçons à la Tunisie sur la démocratie. Cependant, peut-être que la Tunisie devrait lui donner une conférence sur la santé publique. Être musulman et arabe ne vous rend pas nécessairement incompétent. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here