Sahbi Ben Fraj: “La position de la Tunisie sera toujours hostile à toute relation avec Israël”

Sahbi Ben Fraj

Quelle est la position de la Tunisie à propos de la normalisation des relations avec Israël ? Les Emirats arabes unis et le Bahreïn viennent de signer la normalisation des relations avec Israël  à Washington. Ils ont provoqué l’émoi dans le Monde arabe dans son ensemble. 

Sahbi Ben Fraj, co-fondateur du mouvement “Watan Adel”, et analyste politique revient  sur la signature des deux accords du Moyen-Orient en déclarant: “En fait, la normalisation des rapports diplomatiques entre certains pays arabes et Israël remonte à bien avant les révolutions arabes, soit avant 2010.”

Et de poursuivre: “D’ailleurs, il y avait un plan stratégique au départ, des accords signés avec les mouvances islamistes et l’État américain. Et ce, dans le but de neutraliser leur opposition farouche avec la normalisation au départ.”

Et de continuer: “Tout a commencé avec les changements des régimes en place. Les pays arabes après les révolutions sont devenus beaucoup moins regardants, semble-t-il, à une relation normale avec Israël. D’où l’accord de paix historique, l’accord du siècle “Saf9et il  9aren”, a annoncé par Trump.” 

La Tunisie sera toujours hostile à toute normalisation 

“En fait, les USA, en 2005 comptaient de sortir du Moyent-Orient après les guerres désastreuses en Irak ou en Afghanistan déclenchées suite aux événements du 11- septembre. C’est alors que le rapport Baker -Hamilton selon lequel un jour ou l’autre les USA devraient  céder la place, a été rédigé. Et pour sortir de cette région, il fallait mettre de l’ordre et assurer les gisements de pétrole. Mais surtout il ne fallait pas  laisser les autres puissances comme la Chine, la Russie ou l’Iran s’installer définitivement dans cette région. D’où la résolution est celle d’établir un accord entre les pays arabes et Israël. Ce qui permettra aux USA de se désengager définitivement et assurer par la suite une forme d’alliance entre Israël et certains pays arabes en dépassant tout accord avec les Palestiniens”. 

Interrogé sur la position  officielle de la Tunisie, il a répondu: “Elle ne pourra jamais s’éloigner de la position de l’ensemble des Tunisiens. A savoir une position hostile à toute relation avec Israël. Et cela ne va pas changer au fil du temps. Et aucun responsable politique tunisien ne peut s’aviser de penser qu’il y ait un accord de ce genre”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here