Le Groupe chimique tunisien projette d’importer 60 mille tonnes d’ammonitrate

grève - l'économiste maghrebin

Le Groupe chimique tunisien projette d’importer 60 mille tonnes d’ammonitrate sur trois tranches de 20 mille tonnes prochainement. C’est ce qui a été convenu lors d’une séance de travail tenue au siège du ministère des Finances hier lundi.

Le coût de l’importation de 60 mille tonnes d’ammonitrate est estimé à 45 millions de dinars. Et ce, afin d’assurer un bon démarrage de la nouvelle saison d’ensemencement des grandes cultures. L’ammonitrate représente environ 90% des engrais azotés utilisés en Tunisie.  Outre l’ammonitrate, il s’agit aussi de fournir le phosphate diammonique (DAP) et le super 45 qui sont des fertilisants nécessaires à la réussite de cette saison.

La séance de travail a été tenue en présence de la ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Aksa El Bahri, du ministre de l’Economie et des finances, Ali Kooli et de la ministre de l’Industrie, de l’énergie et des mines, Salwa Sghaier et des représentants du Groupe chimique.

Selon un document du ministère de l’Agriculture, remis récemment à l’agence TAP, les quantités en phosphate diammonique fournies aux régions, durant la période allant du 1er avril au 12 août 2020, ont atteint 14475 tonnes sur 90 000 tonnes programmées avec un taux de réalisation de 16% ( contre 10565 tonnes la saison écoulée). Pour ce qui est de l’ammonitrate, les quantités fournies ont atteint 19325 tonnes sur un total de 200 000 tonnes programmées pour la saison 2020/2021, soit un taux de réalisation de 10% contre 18415 tonnes la saison écoulée.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here