Ministre de l’Intérieur: « L’opération terroriste d’Akouda ne pourra pas avoir raison de nos volontés »

Taoufik Charefeddine

« L’opération terroriste à Akouda ne pourra pas avoir raison de nos volontés. Car il n’y a pas de place pour le terrorisme dans nos contrées ». Tels sont les propos du ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine. Et ce, en marge des funérailles de l’adjudant Sami Mrabet.

Ainsi, il a indiqué que face à toute opération terroriste, les institutions sécuritaires et militaires sont prêtes à défendre la patrie. A l’exemple du héros Sami Mrabet.

Par ailleurs, Charfeddine a rappelé que tous les droits sociaux et financiers de la famille du martyr sont garantis. « C’est un devoir qui sera assuré par le ministère de l’Intérieur ». Lequel va fournir également les meilleures conditions de travail aux sécuritaires. Et ce, pour leur permettre d’accomplir leur mission dans les meilleures conditions, a-t-il soutenu.

De son côté, le secrétaire général du syndicat des forces de sécurité intérieure de Monastir, Mourad Ben Salah, s’exprimait. Il a rappelé qu’un nombre important de sécuritaires et de militaires sont tombés en martyrs ces dernières années.

Et d’ajouter que « les membres des forces de sécurité intérieure imputent la responsabilité de la situation à tous les élus qui ont siégé au parlement ».

Enfin, il a estimé que le projet de loi relatif à la protection des sécuritaires qui a fait l’objet d’une requête depuis 2011 est resté jusque-là dans les tiroirs du parlement. Parce qu’il n’y a aucune volonté politique sincère pour adopter cette loi. Ce qui a encouragé les criminels à poursuivre l’exécution de leurs schémas terroristes.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here