Le premier guide sur le contrôle de la situation des droits de l’enfant dans les centres d’hébergement voit le jour

LTDH

La Ligue tunisienne de défense des droits de l’homme (LTDH) a présenté, lors d’une conférence de presse tenue, samedi à Tunis, le premier guide sur le contrôle et l’évaluation de la situation des droits de l’enfant dans les centres d’hébergement en Tunisie, réalisé avec le soutien du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Ce guide est le fruit de nombreuses rencontres et sessions de formation entre la LTDH et le bureau de Tunis de l’UNICEF. L’objectif est  de faire connaître les mécanismes nationaux et internationaux de protection des enfants. Et ce en plus de nombreuses rencontres entre la Ligue et des représentants de la société civile et de plusieurs diverses institutions et ministères concernés. Le guide braque la lumière sur les droits de l’enfant.

Ce guide est divisé en deux parties. La première concerne le cadre législatif qui régit les droits de l’enfant et les mécanismes de protection et de prise en charge de l’enfant. Alors que la seconde concerne le cadre pratique et la méthodologie devant être adoptée dans le contrôle et l’évaluation des espaces d’hébergement.

Le président de la LTDH Jamel Moslem, a déclaré à la TAP que ce guide est venu combler le vide qui existe au niveau des mécanismes de contrôle et d’évaluation des centres d’hebergement des enfants, affirmant les efforts déployés par la ligue pour aider les acteurs de la société civile et les établissements de l’Etat à évaluer la situation des enfants dans les centres d’hébergement relevant de plusieurs ministères tels que les foyers, les centres de protection de l’enfance, les centres de détention et de rééducation et autres.

Ce guide répond au besoin des membres de la Ligue et des représentants des organisations de la société civile actives dans la défense des droits de l’enfant de disposer d’une référence scientifique et opérationnelle permettant aux équipes de contrôle de la situation de l’enfance de bien mener leur mission.

Il a souligné que 270 membres de la ligue ont été formés pour acquérir de nouvelles compétence afin d’examiner la conformité de la législation en vigueur avec la réalité des enfants en Tunisie en vue de relever les dépassements et de soumettre des recommandations aux autorités exécutives et législatives afin de soutenir les droits de l’enfant.

Il a déclaré que la LTDH a signé de nombreux accords avec de nombreux ministères lui permettant de visiter les centres d’hébergement pour contrôler leur infrastructure, la qualité de leurs ressources humaines et la situation des droits de l’enfant.
Par ailleurs, le responsable s’est dit préoccupé par l’augmentation des violations des droits de l’enfant en Tunisie, notamment pendant la période de confinement sanitaire général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here