Al-Karama : possibilité de ne pas voter la confiance au gouvernement Mechichi

al-Karama

La coalition s’oriente vers la perspective de ne pas voter la confiance au gouvernement de Mechichi. Affirme le député de la coalition al-Karama, Abdellatif Aloui.

En effet, la coalition Al-Karama  refuse le choix d’un gouvernement de technocrates. A-t-il déclaré aux journalistes, à l’issue de la réunion du bureau de l’ARP. D’ailleurs, le député considère qu’il aurait fallu laisser les partis assumer leurs responsabilités. Le député considère que les partis politiques auront des comptes à rendre lors des prochaines échéances électorales. Et ce contrairement aux technocrates qui, selon lui, n’auront aucun compte à rendre.

En effet, le chargé de la formation du nouveau gouvernement n’a pas écouté les partis politiques. Lance-t-il. Et de rappeler que Mechichi n’a cessé de dire qu’il va réagit positivement aux propositions des partis politiques.  “Mechichi puise ses décisions dans les tiroirs du palais”. Accuse-t-il.

Par ce comportement, le processus se trouve menacé, surtout que la présidence du gouvernement ne consulte personne et ne dialogue avec personne, a-t-il ajouté. Le fait de refuser les concertations a entrainé des choix ayant démontré leur inefficacité, en témoigne l’échec du gouvernement de Fakhfakh. Aujourd’hui, l’histoire se répète avec Mechichi, “un chef de gouvernement énigmatique, sans programme et sans vision”, qui dirige un “gouvernement fantôme”.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here