Mornaguia : des habitants envisagent une marche de protestation vers le palais présidentiel

eau L-Economiste-Maghrébin

Un certain nombre d’habitants de Mornaguia (gouvernorat de Manouba) envisagent d’organiser une marche vers le palais de Carthage. Et ce en signe de protestation «contre la rupture de l’eau potable».

En effet, les habitants de Mornaguia ne regardent pas d’un bon œil le changement de la source de l’eau potable qui alimente leurs quartiers. Le remplacement de l’eau provenant de Béni Mtir par l’eau de Ghedir El Golla constitue un préjudice, selon les représentants des habitants.

Il s’agit en particulier des localités de « Tahouna » et « Bouragba ». D’ailleurs, les quartiers s’en approvisionnaient depuis une cinquantaine d’années.

Notons que des habitants ont bloqué l’autoroute Tunis-Béja récemment. Et ce en signe de protestation contre les décisions.

Par ailleurs, il convient de rappeler que l’eau est essentielle et incontournable pour l’hygiène pendant la période du confinement imposé par le Coronavirus (Covid-19). Cependant, cette denrée incontournable se fait de plus en plus rare dans un certain nombre de régions de l’intérieur. Affirment plusieurs ONG tunisiennes. Malheureusement, la pénurie d’eau en Tunisie n’est plus à démontrer. Ce fléau gagne du terrain : les protestations et les alertes des citoyens en sont les meilleures preuves.

D’ailleurs, la pénurie d’eau en Tunisie n’est plus un problème qui touche uniquement les régions intérieures, puisque la capitale et les régions de quelques villes côtières en sont aussi victimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here