Le ministère des Affaires sociales nie avoir annoncé l’ouverture d’un concours 

affaires sociales - l'économiste maghrébin

Le ministère des Affaires sociales a nié catégoriquement avoir publié un communiqué annonçant l’ouverture des candidatures à des postes vacants. Avec une rémunération à partir de 1000 dinars.

Il s’agit ainsi d’une information mensongère. C’est ce qu’affirme le ministère des Affaires sociales sur sa page Facebook. Le département ministériel affirme que la source de l’information n’est autre qu’une fausse page Facebook. D’ailleurs, les services juridiques ont lancé les procédures. Et ce, pour identifier l’auteur de cette publication.

Par ailleurs, le ministère appelle les citoyens à ne tenir compte que des publications diffusées sur sa page officielle. Et à protéger leurs données personnelles.

En outre, la présidence du gouvernement envisage le gel des recrutement. Et ce, dans le cadre du projet de loi de finances 2020. C’est la raison pour laquelle un certain nombre de mesures a été pris. En effet, la circulaire prévoit, entre autres mesures:

  • La suspension des recrutements, à l’exception dans les secteurs prioritaires et en cas de force majeure;
  • Le report des programmes de formation en vue de recrutement;
  • Ne signer aucun accord ayant un impact financier avant de consulter le ministère des Finances et la Présidence du gouvernement;
  • Ne pas remplacer les postes vacants.

Cette dernière décision a suscité l’indignation de l’UGTT. En effet, la centrale syndicale considère que cette décision impactera négativement la qualité du service public en Tunisie. Par ailleurs, le ministre de l’Education, Mohamed Hamdi, avait espéré que cette décision ne s’appliquerait pas au secteur de l’éducation.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here