Tentative de contrebande de comprimés de stupéfiants déjouée

contrebande

L’équipe conjointe de contrôle sécuritaire à l’aéroport de Tunis-Carthage réussit à déjouer une tentative de contrebande. Elle concerne 8308 comprimés de stupéfiants.

En effet, la Direction générale de la Douane annonce que cette quantité était dissimulée dans les bagages d’une passagère. Cette dernière est de nationalité étrangère. Elle venait de la ville de Lyon (France) et essayait de faire passer en contrebande ces produits illicites.

D’ailleurs, la passagère a avoué qu’elle s’apprêtait à livrer ces comprimés à une deuxième partie en Tunisie. C’est ce qu’affirme la Direction générale de la Douane. Et ce, dans un communiqué rendu public aujourd’hui 6 juillet.

Par ailleurs, après consultation du Procureur de la République, il a été décidé de placer la suspecte en garde à vue. En attendant la finalisation des enquêtes dans cette affaire.

Pour rappel, le syndicat unifié des agents de la Douane a accusé les corrompus et les contrebandiers, qui financent les partis politiques, de continuer les tentatives « de mainmise sur la Douane ».

En effet, il considère que « le corps douanier n’a connu aucune réforme depuis 2011 et souffre de la marginalisation et de la négligence des revendications réformistes et syndicales ». C’est ce qui ressort des déclarations des syndicalistes, au cours d’une conférence de presse tenue samedi à Tunis.

A cet effet, les syndicalistes ont décidé d’observer des sit-in du 6 au 9 juillet. Et ce, à partir de 8h du matin et jusqu’à 13h. Et ce, dans tout le pays et dans tous les secteurs d’activités. A l’exception du déplacement des voyageurs, des cas sociaux et des marchandises dangereuses.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here