Baisse des recettes propres de l’Etat de 10%, à fin avril 2020

recettes propres

Le total des recettes propres de l’Etat a régressé de 10%, à 9,5 milliards de dinars, à fin avril 2020. Et ce par rapport à la même période de l’année écoulée, en raison essentiellement, d’une baisse de 12% des recettes fiscales (à 8,2 milliards de dinars), lesquelles représentent 86% de l’ensemble des recettes.

La chute des recettes, comment l’expliquer. En fait, le document de l’exécution du budget, publié récemment, par le ministère des Finances, a démontré que la régression des recettes fiscales est due à la baisse des impôts directs de 11% (à 3,7 milliards de dinars). D’où le résultat de la chute de ces dernières provenant de l’impôt sur les sociétés de 41% (à 829 millions de dinars- MD).

De même, cette baisse est le résultat de la régression des impôts indirects de 13%, à 4,5 milliards de dinars, suite au décroissement des recettes de la TVA de 15% (à 2,1 milliards de dinars), d’autres impôts de 14% (à 1,2 milliard de dinars) et de droits de douane de 13% (à 363 MD).

Rappelons également que le déficit budgétaire s’est aggravé de 88% à fin avril 2020. Et ce, pour se situer à 2,7 milliards de dinars, contre 1,4 milliard de dinars à fin avril 2019. C’est ce qui ressort du document de « L’exécution du budget de l’Etat », publié jeudi par le ministère des Finances.

Par ailleurs, cette aggravation du déficit budgétaire est due à la baisse du total des recettes propres de l’Etat de 10%. Pour atteindre 9,5 milliards de dinars. En outre, cela revient essentiellement à la baisse des ressources fiscales de 12,6%.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here