Le PDL appelle au retrait de la confiance à Rached Ghannouchi

PDL

La session plénière continue d’examiner un projet de liste soumis par le Parti Destourien libre évoquant le  rejet par le Parlement de l’ingérence étrangère dans le conflit Libyen.

Abir Moussi, présidente du PDL, souligne que le 3 juin aura lieu l’audition de Rached Ghannouchi, bien qu’ils aient tout fait pour esquiver le sujet.

 

Rappelons que Majdi Boudhina, député du PDL, espère  que l’audition de Rached Ghannouchi ne sera pas du cinéma. Mais sera suivie d’actions concrètes. Et de poursuivre: « D’ailleurs, nous avons lancé un appel aux différents blocs parlementaires. Il demande le retrait de la confiance à Rached Ghannouchi pour avoir outrepassé ses prérogatives. A ce niveau, nous avons contacté le Courant Démocrate et bien d’autres; car la situation est urgente. »

Par ailleurs, il s’est exprimé sur un autre volet. A savoir: un éventuel échec d’un coup d’Etat en Tunisie annoncé par les renseignements turcs. Il souligne que « c’est à la présidence de la République de réagir et que l’ouverture d’une enquête est plus que nécessaire ».

Au final, il conclut: « Aujourd’hui, les institutions de l’Etat sont désorientées. D’où l’importance de tirer la sonnette d’alarme ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here