Sami Fehri ne sera pas libéré

Sami Fehri

La nouvelle vient de tomber. Concise et au contenu sans appel. Sami Fehri reste en prison. Pour le moment et à ce niveau de juridiction.

En effet, la Cour de cassation a rendu ce matin son verdict en ce qui concerne le recours du patron d’Elhiwar Sami Fehri. Et ce, contre le mandat de dépôt dont il a fait l’objet et qui lui a valu son incarcération plus de cinq mois, soit précisément le 17 décembre 2019. Il ne quittera donc pas la prison puisque sa demande a été refusée.

En effet, l’animateur et le propriétaire de la chaîne TV privée Elhiwar Ettounsi voit de la sorte son recours débouté. Ainsi, il doit, en cet état de fait, se concentrer sur le fond de l’affaire qui lui a valu bien des tracas judiciaires. Avec l’émission à son encontre de deux mandats de dépôt.

Ces poursuites, rappelons-le, sont en relation étroite avec la situation juridique de « Cactus Prod ». Car, des accusations relatives aux délits de corruption et de blanchiment d’argent favorisaient l’ouverture d’une longue procédure. Elle est menée principalement par le pole judiciaire et fait encore objet d’investigations et de recherches.

Cependant, une polémique a surgi dernièrement à propos des rebondissements dans cette affaire. Avec, notamment, la désignation de l’affaire pour l’audience de ce matin 2 juin. Et ce, devant une chambre de la Cour de cassation; au lieu des chambres réunies comme certains l’ont demandé.

L’intérêt, selon ces derniers, serait d’éviter les différends judiciaires soulevés entre les chambres de cassation et la cour d’appel. En évitant essentiellement les potentiels cas de divergences. Et, au pire, des décisions pouvant être entachées de vices. Le président de la Cour de cassation a tranché et l’affaire a été du ressort d’une chambre. Ce qui n’a pas manqué d’alimenter une polémique sans cesse grandissante.

Affaire à suivre.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here