Echaab : refus total de toute présence militaire étrangère en Tunisie

Echaab

Le mouvement « Echaab » met en garde les parties politiques tunisiennes ayant affiché leur alignement avec l’un des antagonistes libyens.

De ce fait, Echaab met aussi en garde ceux qui approuvent une intervention militaire étrangère sur le territoire libyen. Ce qui implique entre autres un soutien logistique à partir du territoire tunisien ».

Le mouvement Echaab met l’accent sur l’importance de la souveraineté. Car selon lui, la question touche désormais à l’indépendance de la Tunisie et à sa souveraineté territoriale. « Ce qui la représente en tant que partie prenante dans l’agression contre nos frères libyens », mentionne le mouvement.

Le mouvement Echaab exprime donc son refus total de toute présence militaire étrangère en Tunisie, sous n’importe quel prétexte.

Et de poursuivre: « Toute présence militaire étrangère est une forme d’agression au vrai sens du mot. Non seulement contre la Libye, mais aussi contre le peuple tunisien. »

En outre, il souligne l’importance du rôle du président de la République Kaïs Saïed et l’urgence de prendre la bonne décision. Ce qui consiste à préserver la souveraineté nationale de l’Etat tunisien. Et le refus de toute forme de présence militaire étrangère sur l’ensemble du territoire tunisien.

D’ailleurs, le mouvement a appelé toutes « les forces patriotiques à se mobiliser avec la fermeté nécessaire pour défendre la souveraineté de la Tunisie et l’indépendance de sa décision nationale face aux plans de l’OTAN, des Etats-Unis, de la Turquie, de la Russie et de leurs alliés. Et ce, pour redessiner la carte de la région selon le bon vouloir et des puissances coloniales ».

De même, Echaab a également rappelé sa position de principe sur le développement de la situation en Libye. Celle-ci consiste à faire valoir une solution purement politique. Ce qui nécessite de réunir toutes les parties au conflit autour de la table du dialogue national sous l’égide exclusive des pays du voisinage. Et ce, pour faire barrage aux visées coloniales, dixit le mouvement politique.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here