Que sait-on de l’arrêt de la compagnie pétrolière OMV?

Depuis le confinement, beaucoup de choses ont changé dans le monde. Plusieurs compagnies pétrolières se trouvent à l’arrêt. Et le comble dans tout cela, ce sont plusieurs licenciements abusifs qui adviennent.

Aujourd’hui, les syndicats de base de la compagnie pétrolière OMV appellent à une grève générale les 3, 4 et 5 juin 2020 dans les sites de production dans les trois régions. A savoir: Tunis, Gabès et Tataouine. 

Joint par téléphone, un des membres  du siège social de l’OMV, revient sur le licenciement de 14 employés de la compagnie.  Tout comme il intervient sur fond d’échec de la session de conciliation. Elle réunissait les représentants de l’UGTT et ceux de l’OMV au siège de l’Inspection générale du travail à Tunis. Elle n’a rien apporté si ce n’est que la situation demeure à ce jour chaotique, dit-il. 

Il précise dans ce contexte: « La grande question est de comprendre pourquoi le PDG autrichien licencie des personnes sans donner d’explication valable. D’ailleurs, je ne pense pas que la société de pétrole traverse une difficulté financière. Or en tant que syndicaliste, je m’interroge sur les licenciements abusifs. »

Par ailleurs, la Fédération générale du pétrole et des produits chimiques a également dénoncé l’absence de la direction. Et ce, lors de la réunion de conciliation dans les négociations relatives à la régularisation de la situation des ouvriers.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here